Immobilier : La baisse des taux des crédits permet aux Français d’emprunter 9,7% de plus

©stock.adobe.com
Les taux d’intérêt payés par les Français pour contracter un crédit immobilier ont continué à baisser au mois de mai, permettant une augmentation de leur capacité d’emprunt, a rapporté vendredi le courtier Cafpi.

Publié le , mis à jour le

Immobilier : les taux baissent, la capacité d’emprunt augmente

Les taux des crédits immobiliers négociés par la société ont ainsi baissé de 0,05 pointen moyenne par rapport au mois précédent, s’établissant entre 2,4% pour un emprunt à 10 ans et 3,3% pour un emprunt à 25 ans, constate dans un communiqué le leader français du courtage de prêts immobiliers.

Une situation qui s’explique par des indices de référence "extrêmement faibles", qui permettent aux banques "de se refinancer à des coûts très attractifs", mais aussi par la politique commerciale des établissements de crédit "qui n’ont pas réalisé leurs objectifs du 1er semestre" et tentent de "redresser la barre" en proposant des taux plus compétitifs, analyseCafpi.

Depuis le début de l’année 2012, la baisse moyenne est de 1,05 point, ajoute le courtier.

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/09/2020
Durées de créditTaux maxi. Taux moyens Taux mini.
7 ans1,00 %0,85 %0,39 %
10 ans1,20 %0,95 %0,50 %
15 ans1,40 %1,10 %0,75 %
20 ans1,70 %1,30 %0,90 %
25 ans2,05 %1,60 %1,08 %
30 ans2,45 %1,90 %1,55 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/09/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Résultat : les Français peuvent emprunter davantage (9,7% de plus pour une mensualité de 1.000 euros sur 20 ans). Et si l’on ajoute le contexte de baisse des prix de l’immobilier,leur "pouvoir d’achat immobilier" augmente, leur permettant d’acheter 15 m2 de plus à Metz, près de 8 m2 à Marseille et un petit mètre carré et demi à Paris, explique Cafpi.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : La baisse (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également