Immobilier locatif : Encadrement des loyers à la relocation, la polémique enfle

Publié le

Jean-François Copé, numéro un de l’UMP, a jugé lundi floue l’annonce par Cécile Duflot d’un décret encadrant les loyers à la relocation, y voyant une annonce à l’imprécision préoccupante comme les multiplie le gouvernement, selon lui.
Immobilier locatif : Encadrement des loyers à la relocation, la polémique enfle
©stock.adobe.com

Logement : Un flou préoccupant du gouvernement, selon Copé :

Commentant sur France Inter la mesure de la ministre du Logement, le député-maire de Meaux a "alerté les Français sur le fait que se multiplient les promesses un petit peu électoralistes et dont l’imprécision devient préoccupante".

"Attention au contenu de ces mesures", a insisté le secrétaire général de l’UMP. "Elles sont tellement floues qu’on ne sait pas ce dont il s’agit".

"S’il s’agit d’éviter les augmentations abusives de loyer, c’est le bon sens même", a poursuivi M. Copé. "En revanche, s’il s’agit de s’acheminer vers un blocage complet des loyers, il y a un risque qu’il n’y ait plus de propriétaires pour louer leur logement".

"A partir du moment où on rentre dans un processus de blocage complet de loyers", il y a "les risques dans certaines régions de pénurie de logements locatifs accessibles", a-t-il assuré.

Mme Duflot a annoncé que pour lutter contre "l’emballement" des loyers, le gouvernement entend bloquer par décret, dès la rentrée prochaine, les tarifs à la relocation.

Nombreux sont les propriétaires qui lors d’un changement de locataire en profitent pour augmenter le loyer. Cette pratique de l’immobilier locatif est très utilisée dans les grandes agglomérations où la demande de location est accrue, malgré des loyers souvent déconnectés de la réalité.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier locatif : Encadreme : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également