Offre livret épargne DISTINGO, taux bonifié de 2% brut. Offre soumise à conditions.

Open banking : Visa achète Tink pour 1,8 milliard d’euros

VISA a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord définitif pour l’acquisition de Tink au prix de 1,8 milliard d’euros.
Open banking : Visa achète Tink pour 1,8 milliard d'euros
Open banking : Visa achète Tink pour 1,8 milliard d’euros © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le

Annonce

🏆 OFFRE MONABANQ

Monabanq fête ses 15 ans : Jusqu’à 160 euros offerts auprès de Monabanq + Remise fixe de 4% chez Booking.com jusqu’au 31 décembre 2021

Visa mets la main sur Tink

Visa a annoncé aujourd’hui dans un communiqué de presse avoir signé un accord définitif pour l’acquisition de Tink, une plate-forme bancaire européenne ouverte qui permet aux institutions financières, aux fintechs et aux commerçants de créer des outils, produits et services de gestion financière sur mesure pour les consommateurs et les entreprises européens en fonction de leur situation financière. Visa paiera une contrepartie financière totale de 1,8 milliard d’euros, y compris les incitations en espèces et la rétention, pour acquérir Tink.

API Tink

Grâce à une seule API, Tink permet à ses clients d’accéder à des données financières agrégées, d’utiliser des services financiers intelligents tels que des informations sur les risques et la vérification des comptes et de créer des outils de gestion des finances personnelles. Tink est intégré à plus de 3.400 banques et institutions financières, atteignant des millions de clients bancaires à travers l’Europe.

Tink restera une marque à part

Tink conservera sa marque et son équipe de dirigeants actuels, et son siège restera à Stockholm, en Suède, indique Visa.

Tink

Fondée en 2012 à Stockholm, Tink revendique 300 clients (à la fois banques et fintech) dans 18 marchés européens. Parmi eux : Lydia, PayPal, ABN Amro, BNP Paribas, Sopra Banking, American Express, NatWest, Hello Bank !, Caixa Geral de Depositos, Nordea... En décembre 2020, Tink enregistrait un revenu annuel récurrent (ARR) de 30 millions d’euros. Visa débourse 60 fois ce montant pour s’emparer de la plateforme, en misant sur le développement de l’open banking et la croissance des volumes d’appels d’APIs des clients de Tink. De son côté, après l’échec de son rachat par Visa, Plaid s’est valorisée à 13,4 milliards lors d’une levée de fonds en série D en avril. Selon Forbes, son ARR atteignait 170 millions de dollars en décembre 2020.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Open banking : Visa achète (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

Open banking : Visa achète Tink pour 1,8... : à lire également

Open banking : Visa achète Tink pour 1,8... : Mots-clés relatifs à l'article