Société Générale : hausse des tarifs et taxation des dépôts sur 2020, ces questions se posent

Publié le

Dans une interview publiée dans le quotidien Les Echos, du 30 septembre 2019, Marie-Christine Ducholet, directrice de la banque de détail de Société Générale en France, confirme qu’une hausse des tarifs est envisagée en 2020. Concernant la taxation des dépôts des clients, dans cet environnement de taux négatifs persistant, rien n’est prévu dans l’immédiat. Mais pour les très gros dépôts, la question se pose.
Société Générale : hausse des tarifs et taxation des dépôts sur 2020, ces questions se posent
Société Générale : hausse des tarifs et taxation des dépôts ©FranceTransactions.com

Les banques sont dans la tourmente. En Europe, les banques ont annoncé un total de 44.000 suppressions de postes depuis début 2019. La Société Générale n’échappe pas à mouvement de restructuration. Après une nouvelle annonce de suppression de 530 postes, sans licenciement, la directrice de la banque de détail de Société Générale en France, confirme le changement de mode de consommation des services bancaires. En l’espace de 4 années, la Société Générale aura procédé à la fermeture de 500 agences bancaires, pour en arriver au nombre de 1.700 en 2020.

Mais l’inquiétude pour les clients est surtout liée aux taux négatifs. Dès lors que les banques ne peuvent plus être rémunérées sur les dépôts, mais sont au contraire, pénalisées, distribuer des crédits connaît des limites. Si les banques ont largement adouci leurs conditions d’octrois, la bulle immobilière actuelle finira bien par éclater. Les risques financiers sont importants. Plus pragmatique, la banque de détail devrait certainement relever ses tarifs.

Hausse des tarifs bancaires en 2020

Ainsi Marie-Christine Ducholet indique, en évoquant les tarifs bancaires : "On les a gelés à la demande de l’Etat, dans le contexte des gilets jaunes. Il ne serait pas illogique qu’on les relève désormais. Mais les décisions d’augmenter les tarifs se font de toute façon au cas par cas, selon les services. Les clients sont d’ailleurs prêts à payer plus s’ils disposent de services à forte valeur ajoutée. C’est le cas par exemple des virements instantanés."

Les taux négatifs, source de tous les maux

Les taux négatifs pourraient coûter plus cher aux usagers des banques. Ainsi, pour la directrice de la banque de détail rouge et noir : La persistance des taux bas nous contraint de toute façon à réfléchir à de nouveaux modèles de facturation. Avec les taux positifs, il était plus facile d’offrir des services gratuits car on pouvait se rémunérer par ailleurs sur les dépôts.

Taxation des dépôts

Si en France, la taxation des dépôts est devenu effective auprès de banques privées, les banques de détails n’osent pas encore communiquer sur ce point. Ainsi, Marie-Christine Ducholet précise : "Ce n’est pas prévu dans l’immédiat. Mais dans un environnement de taux négatifs persistants, la question se pose, fatalement, pour les très gros dépôts. Et plutôt que taxer les dépôts, nous préférerons toujours inciter les clients à placer leur argent, à investir."

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Société Générale : hausse (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également