ETF : un début d’année 2017 sur les chapeaux de roues !

Publié le

Les trackers vont devenir le support d’investissement préféré des investisseurs, cela ne fait plus de doute. Les volumes traités ne cessent de croître et les placements les plus communs, comme l’assurance-vie, les mettent déjà en avant.
ETF : un début d'année 2017 sur les chapeaux de roues !
©stock.adobe.com

Dans sa revue mensuelle du marché des ETF en Europe, Deutsche Asset Management, confirme une fois de plus l’engouement des investisseurs pour ces intruments financiers. Les ETP (Exchange Traded Products) comprennent les ETF (Exchange Traded Funds) ou trackers, les ETC (Exchange Traded Commodities/Currencies) et les ETN (Exchange Traded Notes).

2017 : un démarrage sur les chapeaux de roues avec 11,2 milliards d’euros de collecte en Europe

Collecte/décollecte mensuel sur le marché des Exchange Traded Products (ETP) en Europe :
Encours : les encours des ETP européens ont augmenté de 10 milliards d’euros par rapport à fin décembre pour terminer le mois à 551 milliards d’euros.
Flux : les ETP domiciliés en Europe ont enregistré une forte collecte : + 11,2 milliards d’euros. Les ETF actions ont le plus collecté avec + 7,2 milliards d’euros de flux, suivis par les ETF obligataires (+ 2,9 milliards d’euros) et matières premières (+ 1,2 milliards d’euros).

A lire aussi : ETF en assurance-vie

Lancement de produits -* 8 nouveaux produits

8 nouveaux ETP ont été lancés sur le marché européen en janvier : 5 ETF obligations, 2 ETF actions et 1 ETF matières premières.

Thèmes d’investissement pour le mois

Les actions paneuropéennes ont attiré une collecte significative (de l’ordre d’1 milliard d’euros) dans la continuité du retournement de tendance observé depuis le 3e trimestre 2016. Les Etats-Unis et la Suisse ont également enregistré une belle collecte nette (+ 1,8 milliards d’euros et + 0,6 milliard d’euros respectivement), tandis que les marchés émergents subissaient une décollecte de 0,4 milliard d’euros.

Les stratégies Smart Beta ont attiré +1,2 milliards d’euros de flux essentiellement grâce aux ETF Dividendes et Value. Le segment des financières (+ 313 millions d’euros) et celui des petites capitalisations (+ 253 millions d’euros) ont également connu de belles entrées ce mois-ci.

La dette d’entreprise et la dette souveraine ont été les segments moteurs dans l’univers obligataire, attirant à eux deux 1,2 milliards d’euros.

Les ETP dédiés aux matières premières (+ 0,7 milliards d’euros) et à l’or (+ 0,4 milliards d’euros) ont concentré la majorité de la collecte intervenue sur les matières premières.

Un turn over en recul de 14 % par rapport au mois dernier

En janvier, le total des mouvements d’entrées/sorties enregistré sur les ETP européens a reculé de 14 % (65,8 milliards d’euros) par rapport au mois dernier (76,7 milliards d’euros).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article ETF : un début d'année : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également