Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Le dérapage incontrôlé de l’inflation aux USA commence à inquiéter sérieusement. Le Oups de Jérôme Powell ne rassure pas.

Il faudra attendre la réunion de cet été à Jackson Hole pour en savoir plus. La réunion de la FED hier n’a pas été source de surprises, deux hausses de taux prévues en 2023 comme attendues par les professionnels, seule surprise, cette information : l’inflation américaine a surpris la FED par sa vigueur... Tiens donc.

Publié le

Comme souvent, la réunion très attendue de la FED a accouché d’une souris. Pas de changement de politique monétaire avant 2023, avec deux hausses de taux prévues. Pas de surprise, sauf un petit point : l’inflation, bien plus forte qu’anticipée. Et cela n’est pas bon, Kévin... Ou Jérôme...

Les prix grimpent rapidement aux USA, trop rapidement

Si les dernières stats publiées se sont focalisées sur le prix de l’énergie, des carburants et autres voitures d’occasion, il faut également tenir compte des prix du marché de l’immobilier. Et là c’est le drame. Les prix ont grimpé, dans certaines villes de plus de 10% en un an. Et ne dites pas que cela est l’effet de reprise de l’économie, dans certaines villes, elle ne s’est jamais arrêtée !

Forte inflation transitoire ? Un transitoire qui va durer 2 années ?

Certains avancent que cette inflation ne serait que transitoire. Cela paraît effectivement rationnel. Toutefois la FED confirme ne pas avoir anticipé une reprise de l’inflation aussi forte. Jérôme Powell reconnaît que le risque est que l’inflation soit désormais plus élevée que la FED ne le prévoit. En clair, l’inflation n’est pas maîtrisée. Ce n’est pas un mal en soi, mais avec toutes les leviers activés, cela montre, une fois de plus, que les apprentis sorciers financiers ne maîtrisent pas encore leur recette.

Inflation mondiale (en rythme annuel)

Zones géographiquesInflation (rythme annuel)Variation (vs précédente publication)
EUROPE1.90%
+0.30%
USA5.40%
0.00%
EMERGENTS5.00%
-1.00%
FRANCE1.40%
+0.30%
UK2.40%
+0.30%
ALLEMAGNE2.40%
+0.30%
ESPAGNE2.40%
+0.30%
ITALIE1.30%
+0.10%
(Sources : INSEE, BCE, Bureau of Labor Stats, Crédit Agricole).(dernière mise à jour effectuée le 17/06/2021 )

Du côté des analystes de Saxo Banque, la vision de la situation n’est pas différente : "C’était un discours particulièrement hawkish de la Réserve Fédérale hier alors que l’inflation semble rentrer davantage dans les considérations de l’institution. Bien que cette dernière s’attende à une amélioration des conditions économiques elle reconnaît que l’inflation pourrait être plus importante et durer plus longtemps ; une inflation qui resterait transitoire cependant. Les marchés ne s’attendaient pas à un tel discours et il faut regarder du côté des dots plots qui schématisent les prochaines hausses des taux selon les différents officiels pour se rendre compte du tournant. Les dots plots font état de deux hausses des taux d’intérêt en 2023 pour onze des dix-huit officiels. A titre de comparaison lors de la réunion de mars seulement sept officiels avaient schématisé une seule hausse des taux pour 2023. Du côté des différents programmes de rachat d’actifs il n’y a pas eu de réduction ou de discussions autour d’une prochaine réduction des 120 milliards par mois, selon nous il faudra attendre la réunion de fin août à Jackson Hole pour commencer un éventuel " tapering "."

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Le dérapage incontrôlé de (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Le dérapage incontrôlé de l’inflation aux USA... : à lire également

Le dérapage incontrôlé de l’inflation aux USA... : Mots-clés relatifs à l'article