USA : une partie des Américains vont miser leur aide financière de 600$ sur le Bitcoin...

La folie Bitcoin attire toutes les convoitises, même les plus désespérées. © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
C’est un effet pervers de cette distribution massive d’argent à la population. Le chèque de 600$ n’est pas une urgence pour bon nombre d’Américains n’ayant perdu ni revenus, ni emploi. Du coup, rien de mieux que de le jouer en bourse... Et le casino Bitcoin est là.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Miser 600$ pour espérer en gagner 10.000$...

Tous les Américains ne vont évidemment pas jouer à ce petit jeu dangereux, du moins, il faut l’espérer. Ceux qui ont réellement besoin de cet argent vont l’utiliser pour payer leur loyer ou d’autres dépenses essentielles.

D’après un sondage publié dans le Financial Times en juin dernier, seulement 60% des foyers les plus modestes (revenus inférieurs à 50.000$ par an) déclaraient vouloir effectivement utiliser ces aides financières afin de payer des fournitures essentielles. Ce taux tombe à 41% pour les Américains les plus aisés (plus de 100.000$ / an de revenus).

Ainsi, ces aides financières se traduisent également par des achats, jugés pour le moins futiles, en période de crise, comme des stations de jeux vidéo, type PS 5, des TV ou autres loisirs. Toujours d’après ce même sondage, ils sont tout de même 11% à vouloir utiliser cette aide financière dans ce but.

Une partie des jeunes vont miser sur le Bitcoin ou les actions...

Mais sur les réseaux sociaux, comme le révèle un article publié sur Bloomberg.com (Stimulus check : Unusual Ways Americans Are Planning to Use Their $600 ce jour, de nombreux jeunes Américains n’attendent qu’une seule chose : miser leur 600$ sur les actions ou le Bitcoin, dans l’espoir de faire fructifier rapidement ce cadeau du ciel, enfin plutôt, du gouvernement. Les 600$ ne sont pas encore transformés en 2.000$, mais cela irait encore mieux pour eux. Et comme toujours, la folie de l’algèbre bat son plein. Certains rêvent déjà de transformer leur 600$ en plus de 10.000$ en quelques ordres de bourse. La proportion de ces investisseurs d’un jour n’est pas connue, et entre la réponse fournie à un sondage et la réalité, l’écart peut être important. Toujours est-il que cette manne financière déversée ne va pas alimenter l’économie totalement comme espérée, et les réels investisseurs pourraient bien se frotter les mains de cette arrivée massive de jeunes investisseurs non attachés à leur mise sur le bitcoin. La volatilité sur les marchés financiers des cryptomonnaies devrait encore se renforcer.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article USA : une partie des Américain : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également