Présidentielles : Les actions à effectuer pour votre épargne avant les élections !

©stock.adobe.com
L’épargne et le patrimoine des Français a fortement souffert suite au dernier plan de rigueur. En cas d’élection de François Hollande , il pourrait être davantage touché. Existe-t-il des solutions afin de mettre à l’abri son capital avant les élections ?

Publié le

Présidentielles : le patrimoine et l ’épargne malmenés

Le compte à rebours est lancé avant les élections présidentielles. Compte tenu du contexte économique tendu, les candidats proposent leurs solutions pour remplir les caisses de l’Etat. Avant de songer à réduire les dépenses, comme le dénonce vivement le journal The Economist, c’est plutôt les moyens de remplir les caisses qui préoccupent les 2 principaux postulants à la présidence. En ligne de mire, la fiscalité des placement et du patrimoine. Déjà malmenés par Nicolas Sarkozy dans les différents plans de rigueurs instaurés fin 2011, François Hollande souhaite réajuster la fiscalité des revenus du patrimoine.

Les récentes réformes, nous ont montrées qu’en ce qui concerne les placements et le patrimoine rien n’est acquis et les épargnants sont de plus en plus méfiants face aux promesses politiques.

Une chose est sûre, il risque d’y avoir du changement, François Hollande ne cache pas sa détermination à taxer le patrimoine et les revenus de l’épargne au même niveau. Avec Hollande fini les régimes de faveur, il prône la justice fiscale et souhaite faire passer les plus fortunés à la caisse.

Présidentielles : mettre son capital à l’abri avant les élections !

La mesure phare du PS : taxer de manière identique les revenus du capital et ceux du travail. Autrement dit , fini le prélèvement forfaitaire libératoire (19 % pour les plus-values mobilières, 21 % pour les dividendes, 24 % pour les intérêts, etc.), qui favorise certes les contribuables les plus imposés, mais également les classes moyennes.

Seul l’Assurance-Vie échapperait à ce durcissement à condition de conserver son contrat au moins 8 ans.

Est-il possible d’anticiper ces changement afin d’en protéger son patrimoine et son épargne ? Oui dans certains cas, mais en matière d’impôts, il faudra se plier aux nouvelles règles en vigueur. seules solutions envisageables, pour le moment avant les élections :

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Présidentielles : Les actions : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également