Relèvement du plafond du Livret A : Les banques font leur compte

Publié le , mis à jour le

Le relèvement des plafonds du Livret A et du Livret de développement durable (LDD), effectif à partir de mi-septembre, va priver les banques de liquidités. Le Crédit Agricole fait ses comptes...
Relèvement du plafond du Livret A : Les banques font leur compte
©stock.adobe.com

Hausse de 25% du plafond du livret A et doublement du plafond du LDD : les banques font leur compte

Le relèvement des plafonds du livret a et du livret de développement durable (ldd), effectif à partir de mi-septembre, va priver crédit agricole d’environ trois milliards d’euros de liquidités dès 2013, a indiqué mardi le directeur général de Crédit Agricole SA.

3 milliards d’euros de liquidités en moins pour le Crédit Agricole

"Nous avons fait des estimations qui varient entre 8 et 10 milliards d’euros en impact" en matière de transferts de dépôts, a déclaré Jean-Paul Chifflet lors d’une conférence de presse de présentation des résultats du deuxième trimestre de Crédit Agricole SA, véhicule coté du groupe Crédit Agricole.

Compte tenu du fait qu’une partie des encours du Livret A et du LDD est centralisée au niveau de la Caisse des dépôts, les mesures du gouvernement vont représenter "un impact de 2,5 milliards à 3 milliards" d’euros, a-t-il ajouté.

"Cela veut dire que, l’an prochain, le Crédit Agricole aura trois milliards de moins de capacité à refinancer l’économie", a insisté M. Chifflet.

Le plafond du Livret A, fixé actuellement à 15.300 euros et dont le président de la République François Hollande avait promis le doublement pendant la campagne électorale pour financerdes logements sociaux, sera pour l’instant relevé en deux temps, de 25% mi-septembre et de 25% supplémentaires d’ici la fin de l’année.

Le plafond du Livret de développement durable sera doublé dès mi-septembre et passera de 6.000 à 12.000 euros.

Une baisse des liquidités réelle ? Ou plutôt un transfert des placements ?

Si les banques affichent ouvertement leur hostilité face à cette hausse des plafonds des versements de l’épargne réglementée, leurs indications en termes de baisse de liquidités disponibles pour le financement de l’économie semble bien excessif. En effet, une grande partie des nouveaux capitaux placés sur le livret A et le LDD seront issus des fonds en euros des contrats d’assurance-vie, offrant de moins bons rendements. C’est notamment le cas des fonds en euros des contrats d’assurance-vie proposés par les banques. Or, ces fonds, placés sur les fonds en euros ne contribuent pas actuellement au financement de l’économie. Un point de vue alarmiste des banques, à pondérer donc...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Relèvement du plafond du (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également