Bourse de Paris : clôture en légère baisse (-0,06%)

©stock.adobe.com
Bourse de Paris a terminé presque stable jeudi (-0,06%), incapable de se ressaisir après avoir accusé le coup la veille, détails...

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

La bourse de Paris a terminé presque stable jeudi (-0,06%), faute de nouvelles majeures et après des résultats d’entreprises contrastés.

L’indice CAC 40 a perdu 1,91 point à 3.407,68 points, dans un volume d’échanges assez réduit d’un peu plus de 2 milliards d’€. La veille, il avait lâché 1,99%.

Le marché parisien a évolué en timide hausse une grande partie de la séance avant de fléchir et de passer dans le rouge en fin de séance, dans le sillage de Wall Street, également en recul.

Les investisseurs ont été en outre privés de nouvelles susceptibles d’avoir une influence sur le marché.

La réunion de la Banque centrale européenne (BCE) n’a pas eu d’impact. Cette dernière a maintenu, comme prévu par le marché, son taux directeur à 0,75%.

Mario Draghi, son président, a confirmé que la croissance en zone euro devrait rester faible en 2013 et s’est dit encore une fois prêt à déclencher son nouveau programme de rachat de dette si un pays le demande.

Bourse de Paris : du côté des valeurs

Le marché a surtout été partagé entre des résultats d’entreprises diversement accueillis.

Capgemini (-4,59% à 31,20 €) a fortement reculé après avoir annoncé que le quatrième trimestre serait un peu plus difficile pour la société.

EADS a perdu 4,15% à 26,10 €, malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, "après avoir annoncé une nette détérioration de son flux de trésorerie", a expliqué à l’AFP une source de marché.

En revanche, la publication de Société Générale a été plébiscitée (+1,65% à 25,00 €). Vallourec a pris 4,42% à 32,98 €, les investisseurs saluant le redressement des marges du fabricant de tubes sans soudure.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse de Paris : clôture (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également