Epargne : les femmes n’ont pas le même comportement que les hommes

Publié le

D’après un sondage du Cercle des épargnants, les femmes auraient des pratiques différentes des hommes en matière d’épargne...

Epargne : 33 % des femmes veulent renforcer leur épargne

Alors que l’année 2013 s’annonce difficile pour la majorité des Français, l’épargne joue aujourd’hui un rôle primordial dans leur vie. Mais les hommes et les femmes ont-ils des comportements identiques en matière d’épargne ?

A l’heure actuelle, les femmes sont plus nombreuses à vouloir renforcer leur épargne (33 % des sondées) que les hommes (30 %).

Elles mettent notamment l’accent sur l’épargne de précaution (41% contre 36 % chez les hommes) mais sont moins enclines à favoriser le livret A (30 % contre 36 %). En revanche, elles sont plus nombreuses à vouloir puiser dans les contrats d’assurance-vie pour maintenir le niveau de vie du ménage (15 % contre 12 %).

Epargne : la retraite préoccupe moins les femmes

Les femmes sont aussi moins attirés vers l’immobilier (40 % contre 43 %) et moins préoccupé par l’épargne retraite que les hommes (28 % contre 33 %), malgré une espérance de vie plus longue. Elles sont donc logiquement moins nombreuses (19 %) à épargner régulièrement pour la retraite que les hommes (24%).

Par ailleurs, 71 % des femmes interrogées se déclarent opposées à une taxation des revenus de l’épargne contre 61 % des hommes. On note cependant des avis convergents sur les régimes fiscaux en vigueur sur l’assurance-vie, le livret A ou l’épargne salariale. Seuls les régimes fiscaux sur l’immobilier reçoivent plus de soutien de la part des hommes que des femmes.

Autre sujet d’accord, le taux de celles et ceux qui veulent puiser dans leur épargne (18 % contre 19 %).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne : les femmes n'on : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)