Nouveau PEL 2011 : Un nouveau bon plan épargne logement ?

Publié le , mis à jour le

Nouveau PEL 2011 : Le nouveau PEL, accessible à partir du 1er mars 2011, est plus attractif pour certaines personnes que d’autres. Détails des évolutions du nouveau PEL.

Nouveau PEL : Les changements à partir du 1er mars 2011

Les nouveaux PEL (Plan Epargne Logement) ouverts à partir du 1er mars 2011 seront soumis aux évolutions décidées par le gouvernement, à savoir :

  • Prime d’État : Elle sera plafonnée en fonction du type de logement : A partir du 1er Mars, la performance énergétique du bien immobilier rentre en ligne de compte. Pour les logements non verts, la prime ne pourra dépasser les 1 000 €. De plus, celle-ci ne pourra être versée qu’à partir de 5 000 € emprunté,
  • Fiscalité : Les prélèvements sociaux (12,30% en 2011) seront prélevés chaque année sur les intérêts, venant ainsi réduire sensiblement les intérêts générés d’année en année,
  • Durée de vie du PEL : Au-delà de 15 ans le PEL se transforme en compte d’épargne, les droits à prêt sont perdus et les intérêts sont fiscalisés,
  • Taux de l’épargne : Le taux plancher de l’épargne est 2,50% (taux actuel en 2011). Chaque année le taux de l’épargne pour les nouveaux PEL sera fixé en fonction de l’évolution des taux swaps. Attention, seuls les nouveaux PEL ouverts dans l’année en cours bénéficieront donc du nouveau taux de l’année. Une fois ouvert, le taux d’épargne du PEL n’est donc pas variable.

Nouveau PEL : Durée de vie de 15 ans maximum !

La grande évolution du nouveau PEL, hormis la fixation du taux d’épargne, est sa durée de vie. Jusqu’alors il n’était pas rare d’ouvrir un PEL pour un enfant, à lui de voire par la suite. Maintenant cette pratique ne sera donc plus réellement possible, le PEL touchant à sa fin de vie après 15 années.

Nouveau PEL : Et si les taux augmentent dans les années à venir ?

Comme le taux de l’épargne est maintenant fixé chaque année pour les nouveaux PEL, en cas de forte hausse des taux d’intérêts, l’épargnant pourra clôre son ancien PEL pour en ouvrir un nouveau afin de bénéficier d’un nouveau taux plus attractif. L’épargnant agira évidemment avant tout en fonction de son projet immobilier, principal objectif de ce type de placement.

Nouveau PEL : Taux du crédit immobilier ?

Le nouveau PEL n’est pas modifié concernant la fixation du taux de crédit immobilier. Un PEL permet d’obtenir un taux de crédit immobilier égal au taux de l’épargne augmenté de 1,70%. Ainsi, avec un taux d’épargne à 2,50%, le PEL permet d’obtenir un taux de crédit immobilier à 4,20%.

Pour savoir si le taux de crédit du PEL proposé est intéressant, il convient de connaître les taux de crédit proposé par les banques. Pour une bonne estimation, suivre l’évolution des taux de marchés pour les crédits à taux fixe (les taux OAT) est suffisant.

Les taux indiqués sont les taux accessibles par les banques, il convient alors d’ajouter de l’ordre de 0,50% pour estimer ce qu’une banque peut proposer aux particuliers.

Par ailleurs, les taux de marché indiquent la tendance des taux de crédit immobilier proposés aux particuliers avec de l’avance. En effet, la répercussion d’une variation, à la hausse comme à la baisse, des taux d’intérêts sur les crédits proposés n’est jamais immédiate.

Epargne logement : Conservez votre ancien PEL !

Vous possédez déjà un PEL ? Conservez-le !

  • Les PEL ouverts avant le 12 décembre 2002, sont intéressants puisque la prime d’Etat n’est soumise à aucune conditions
  • Par ailleurs, l’intérêt de conserver votre PEL dépend de sa date d’obtention. Les différentes revalorisation de taux apportés au PEL depuis sa création ont influé sur leur rendement.
  • Evitez de fermer un PEL jeune (-* de 2 ans), à sa cloture son rendement peut être mis au niveau du cel (1.25%) par votre banque, lui faisant ainsi perdre tout son intérêt.
  • Les intérêts engendrés chaque année sur l’ancien PEL sont exonérés d’impôts sur le revenu pendant les 12 premières années, la ponction de cotisations sociales ne s’effectuent qu’a partir de la dixième année, chaque année ou lors de la clôture avant son terme. Si vous avez donc l’intention d’ouvrir un Plan épargne Logement prochainement, courrez vite chez votre banquier pour éviter les prélèvements sociaux qui deviendront annuels à partir du 1er mars 2011.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Nouveau PEL 2011 : Un nouveau : Publiez un commentaire ou posez votre question...