ING Direct : l’avenir des banques passera par le téléphone portable...

Un sondage réalisé par BVA pour ING Direct, révèle l’intérêt des Français pour l’utilisation de leur téléphone portable dans le cadre de leurs opérations bancaires. Détails...
ING Direct : l'avenir des banques passera par le téléphone portable...
©stock.adobe.com

Publié le

Banque en ligne : de l’online Banking au M-banking....

A l’occasion de la sortie de la nouvelle version de son application mobile, ing direct, leader de la banque en ligne, publiait un sondage réalisé par BVA sur l’utilisation du téléphone portable dans le cadre des activités bancaires.

L’étude, réalisée fin octobre auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, montre notamment que "plus d’un tiers des Français a déjà utilisé son téléphone portable pour réaliser une opération bancaire".

C’est notamment la consultation des comptes (23% des interrogés), suivie par les alertes SMS (15%) qui ont le plus de succès.

L’avenir du M-banking

© Fotolia.com

En revanche, si le téléphone portable tend à devenir un outil majeur des banques et de leurs usagers, les applications sont pour le moment encore limitées.

Ainsi, si 57% des Français ont déjà entendu parler des applications bancaires sur téléphone, seulement 8% en ont déjà téléchargé une.

Par ailleurs, "2 Français sur 3 considèrent que ces applications vont se développer rapidement et être utilisées par un grand nombre de personnes dans un avenir proche".

Parmi les fonctionnalités les plus attendues, les interrogés mettent l’accent sur l’opposition rapide à un chèque ou une carte bancaire (78%), la vérification du solde de son compte (65%) et la commande de chéquier ( + de 60%).

C’est donc pour répondre à cet intérêt grandissant qu’ING Direct propose la nouvelle version de son application mobile.

ING Direct à la pointe du M-Banking

Fort de son expérience, ing direct propose donc une version 2.00 de son application avec de nouvelles fonctionnalités co-construites avec ses utilisateurs parmi lesquelles :

  • la commande de chèque,
  • Les virements programmés / permanents,
  • L’opposition sur les prélèvements et chèques/chéquiers,

ING Direct espère, grâce à cette nouvelle version, répondre aux attentes de ses clients alors que l’utilisation du M-banking est en plein essort.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article ING Direct : l'avenir : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également