Crise : La France est d’ores et déjà en récession sur la fin 2011 !

Publié le , mis à jour le

Selon l’INSEE, la France est déjà entrée en récession sur la fin 2011, et devrait repartir de l’avant seulement courant 2012. La croissance sur 2011 est donc revue à la baisse, et l’objectif de 1% de croissance sur 2012 semble difficile à atteindre...
Crise : La France est d'ores et déjà en récession sur la fin 2011 !
©stock.adobe.com

Crise : La France est en récession !

Depuis le temps que l’on dit que cela va mal ! L’INSEE a communiqué ce soir ses estimations concernant la conjoncture économique de la France : la période de récession ne devrait que durer que quelques mois, mais dans tous les cas, la croissance estimée de 1% sur 2012 semble bien compromise.

L’inconvénient est que le plan de rigueur, annoncé comme étant le dernier, était basé sur une croissance de 1%. Cet objectif, difficile à atteindre, sera sans doute le fondement d’un nouveau plan de rigueur. La période pré-électorale provoquant un immobilisme décisionnel notoire, il est probable que la situation économique de la France continue de se dégrader jusqu’aux élections.

Crise : une bonne nouvelle, la chute de l’€uro face au dollar !

La seule bonne nouvelle dans cette avalanche de prévisions négatives est la récente chute de l’€uro face au Dollar. Avec une parité autour de 1,30 $ pour 1 €, l’€uro reste une monnaie forte. Cette dernière pourrait cependant baisser encore largement, l’idéal selon les experts serait une parité de 1,10 $ pour 1 €.

Près de la moitié des entreprises du cac 40 ont une part importante de leur chiffre d’affaires libellés en Dollar. Une baisse de la partié €uro/Dollar revient à un gain supplémentaire de compétitivité important. De même, la facturation effectuée en Dollar par de grands groupes tel que Michelin est un véritable booster pour ces entreprises.

Mais bien évidemment, pour le plus important créateur d’emploi de France, les PME, qui sont essentiellement centrées sur le marché français ou européen, la baisse de l’€uro n’est pas forcément une bonne nouvelle. Le moral des patrons de PME est stable pour leur propre activité, mais leur opinion est largement négative quant à la situation économique de la France.

Crise : La France, au pied du mur, sans triple A, avec une dette et un déficit commercial insoutenables

La principale erreur de la France aura été de laisser filer son industrie. Avec un déficit commercial important, c’est autant de financement à trouver pour la maison France. Or, la crise actuelle des dettes des Etats montre combien il est important pour un pays de conserver une balance commerciale bénéficiaire. Le coût du financement augmente, creusant d’autant plus la dette. La très prochaine perte du triple A de la France n’enfoncera pas davantage le pays dans la crise, la plupart des pays auront eux aussi perdu leurs notes maximales.

Mais c’est surtout cette absence de croissance qui conduira inévitablement le pays dans une situation de plus en plus délicate... Les premiers à en souffrir seront évidemment les salariés, l’emploi est attendu en forte hausse ces prochains mois.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crise : La France est d'o : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également