Assurance-vie : nouveau contrat Epargnissimo Croissance Avenir

©stock.adobe.com
Epargnissimo diversifie sa gamme de produit par le biais du nouveau contrat d’assurance-vie Croissance Avenir. Un placement estampillé Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkea.

Publié le

Croissance Avenir : nouvelle opportunité d’investissement chez Epargnissimo

Le spécialiste de l’épargne en ligne, Epargnissimo, annonce le lancement d’un nouveau contrat d’assurance-vie, Croissance Avenir.

Le placement est accessible à partir de 100€ de versement initial en gestion libre et 500€ en gestion profilée (prudent, équilibré, dynamique, offensif)

En termes de frais, Croissance Avenir ne ponctionne aucun frais de versement, d’entrée, d’arbitrage et de sortie.

Le capital est soumis aux frais de gestion de 0,60% sur les fonds en euros et les unités de compte. Un niveau de frais similaire à l’ensemble des meilleurs contrats en ligne disponibles sur le marché.

Croissance Avenir : diversité des supports d’investissement

La grande comparaison avec les concurrents se fera sur les supports d’investissement proposés.

Croissance Avenir propose 2 fonds en euros assurés par Suravenir (Suravenir Opportunités 4,05% nets en 2012 et Suravenir Rendement 3,60% nets en 2012). Afin de diversifier le capital, l’épargnant aura aussi la possibilité d’opter entre 10 trackers, 2 certificats, 1 SCI, 5 SCPI et 200 UC. Une sélection de supports correcte.

Une fois l’argent placé, 5 options d’arbitrages classiques dans le cadre de la gestion libre permettent de gérer le capital, la dynamisation progressive de l’investissement, la dynamisation des plus-values, l’arbitrage à seuil de déclenchement avec sécurisation des plus-values, le stop-loss ainsi que le rééquilibrage automatique.

Au terme du contrat, 3 options de rente sont disponibles, réversion de la rente, les annuités garanties ou la garantie dépendance.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : nouveau (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également