Immobilier : baisse des prix, les villes où la chute sera la plus importante

Publié le

C’est avéré, le marché de l’immobilier est auto-prophétique : il suffit que la majorité des médias annonce une baisse pour le marché baisse effectivement. La baisse attendue pour 2014 sera plus importante qu’en 2013, remontée des taux d’intérêts oblige. Mais où la baisse devrait-elle être la plus importante ?

Immobilier : indicateurs, baromètres et autres enquêtes de conjoncture mettent la pression sur les prix !

L’immobilier serait sur-évalué 7% à 15%, près de 20% selon d’autres. A la une, la presse spécialisée ne cesse de jouer à la surenchère sur les prix de l’immobilier, à la baisse. La peur fait vendre du papier, mais pas seulement.

Le marché de l’immobilier est sous influence de l’opinion, c’est comme la bourse et l’analyse graphique, un marché d’influence : un marché auto-prophétique. Il suffit que la majorité des acteurs anticipent une baisse des prix pour que les prix baissent, et inversement.

Baisse des prix de l’immobilier : la hausse des taux, le seul facteur économique rationnel

Il est vrai que le marché de l’immobilier est fortement ralenti, à juste titre. La hausse de la fiscalité, les tentatives d’encadrement des loyers, les prix jugés élevés de l’immobilier sont autant de freins pour les investisseurs. Ces derniers se reportent largement sur les pays voisins, ou encore plus loin, aux USA, dont le rendement locatif est plus proche des 10% que des 3% bruts français.

Mais le seul facteur économique influençant directement le marché de l’immobilier sont les taux d’intérêts des crédits immobiliers. La faiblesse historique des taux en 2013 a largement contribué à la relative stabilité des prix. La hausse des taux, anticipée pour 2014, devrait faire plonger les prix de l’immobilier. La capacité d’achat des acquéreurs se retrouvant réduite, la pression sur les prix sera plus forte.

La faiblesse des taux de crédits en 2013 a soutenu artificiellement le marché de l’immobilier, pourtant morose.
Evolution des taux moyens des crédits immobiliers
Taux moyen, hors assurance, des crédits immobiliers relevés auprès des courtiers pour un prêt sur 15 ans

Parmi la myriade d’indicateurs et de baromètres immobiliers, tous plus ou moins subjectifs, le site meilleurs agents tente d’anticiper le rapport de force entre vendeurs et acheteurs. Une initiative qui peut être une source pertinente pour déterminer

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Immobilier : baisse des (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également