Performances des SCPI et OPCI, arrêtées au 30 juin 2019

Publié le

En baisse d’années en années, les rendements bruts 2019 des SCPI sont attendus au-delà des 4%. Du côté des OPCI, la moyenne 2019 pourrait bien être une nouvelle fois décevante. Décidément, quand cela ne veut pas...
Performances des SCPI et OPCI, arrêtées au 30 juin 2019
SCPI OPCI 2019 ©fotolia.fr/francetransactions.com

Alors que la collecte 2019 en SCPI devrait facilement battre un nouveau record, selon les derniers chiffres publiés par l’ASPIM, les épargnants restent particulièrement attentifs aux rendements. Ces produits d’investissement de long terme (8 à 12 ans) subissant une baisse de performances d’années en années.

Performances 2019 des SCPI, 4.52% brut

Évolution de la moyenne des rendements bruts des SCPI
© source chiffrée ASPIM © FranceTransactions.com

En immobilier d’entreprise, le taux de distribution annualisé de l’indice EDHEC IEIF Immobilier d’entreprise France s’est élevé à 4,52% au 30 juin 2019 contre un taux de distribution sur valeur de marché de 4,35% à fin 2018.

Performances des OPCI Grand Public, 1.10% brut

Le rendement courant annualisé des 18 OPCI Grand Public s’élevait à 1,1 % au 30 juin 2019 contre 1,2 % au 31 décembre 2018. Si depuis janvier le rendement courant est resté stable, la performance globale s’est nettement améliorée : 2,5 % sur un an au 30 juin 2019 contre 0,8% sur un an au 31 décembre 2018.

Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strcitement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Performances des SCPI et (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également