Le taux du livret A sera bloqué à 0.75% jusqu’en 2020

Publié le

Le gouvernement l’avait évoqué, l’annonce est maintenant officielle. Le taux du livret A est bloqué à 0.75% net jusqu’en 2020. Net d’inflation, le taux actuel du livret A est de -0.45%. L’ancienne formule de calcul théorique donne un taux de 1.25%.

Annoncé par le gouvernement, le gel du taux de rendement du livret a s’appliquera pendant 2 ans. Il reste donc bloqué à 0,75 % par an, quelque soit l’évolution de l’inflation. Une mauvaise affaire pour les épargnants, car le taux actuel du livret A, net d’inflation est négatif.

En marche pour une nième version de la formule de calcul, sérieusement ?

C’est un véritable gag cette formule de calcul du taux du livret A. Les précédentes versions n’ont jamais été suivies et les gouvernements successifs n’ont cessé de jouer avec les résultats donnés. Alors bloquer le taux dans l’attente d’une nouvelle formule de calcul, personne n’y croit vraiment.

Toute l’épargne réglementée pénalisée par ce blocage de taux du livret A

Outre le livret A et le livret bleu, tous deux « bloqués » à 0,75 % par an, sont visés par la mesure les lep (1,25 %), les livrets d’épargne-entreprise et les cel (0,5 %)

Une hypothèse pour expliquer ce blocage de taux ?

Les épargnants ne sont pas dupes. Cette histoire de nouvelle formule de calcul n’est qu’un leurre, puisque aucune version n’a jamais été appliquée, et ne le sera probablement jamais. Il pourrait s’agir plutôt de gagner du temps et probablement d’éviter une crainte importante... Celle d’un arbitrage massif du capital des épargnants des fonds euros vers le livret A et les autres placements épargne réglementés liés au taux du livret A. Un arbitrage massif pourrait mettre les assureurs dans une mauvaise passe.

En effet, un taux du livret A à 1.25% pourrait séduire bien plus d’un épargnant, d’autant plus après la publication des rendements des fonds euros 2017. Les plus moribonds de ces derniers, les plus souscrits, n’atteindront même pas ce niveau de rémunération de 1.25%, avant même le retrait des prélèvements sociaux. Or, ces derniers vont augmenter dès le 1er janvier 2018, et comme la flat tax se met également en place, conserver un contrat moribond huit années n’a plus d’avantage, autant couper court et placer son argent à meilleur compte.

Le livret A aurait été alors un vrai bon plan, sauf qu’en le laissant à 0.75%, le gouvernement préserve les assureurs d’une mauvaise passe, pour le bien évidemment, au final, des épargnants. Un assureur qui fait faillite c’est une partie des avoirs des épargnants qui s’envole...

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le taux du livret A sera (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)