Épargne retraite : confirmation de l’intérêt des épargnants pour les PER

84.000 PER souscrits en 3 mois, ce sont les chiffres au 31 décembre 2019. Une fois la date butoir du 31/12 passée, incitation fiscale oblige, l’attrait des épargnants pour les PER ne s’est pas pour autant tari. Les demandes de dossiers continuent d’affluer auprès des intermédiaires financiers.
Épargne retraite : confirmation de l'intérêt des épargnants pour les PER
Engouement des épargnants pour les PER © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le

Les Français ont ouvert 84.000 Plans Epargne Retraite (PER), plaçant ainsi 485 millions d’euros entre le 1er octobre et le 31 décembre 2019. Certes, la date butoir du 31/12, était le dernier délai pour bénéficier de la réduction d’impôt liée aux versements effectués sur l’épargne retraite (cf fiscalité des PER). Une partie importante des épargnants ayant fait l’impasse sur le versement en épargne retraite au titre de l’année 2018, car non imposable sur les revenus, ont bénéficier de cet effet d’aubaine du lancement du PER. Le gouvernement n’en est du reste pas dupe et a vu là une opportunité de lancer avec succès ce nouveau placement. Toujours est-il que cet engouement n’est pas retombé fortement après la fin d’année. Les demandes de dossier concernant les PER sont nombreuses, et les épargnants accueillent avec attrait ce nouveau placement.

Le PER commercialisé par AXA : 22% du marché des PER

À l’occasion de la conférence de presse de présentation de ses résultats annuels, Axa a annoncé être responsable de la vente de 18.480 PER AXA, soit 22% du marché en France. "Le PER est capital pour nous. Il représente une diversification intéressante avec des taux d’UC de 60 % à 70 %. Nous avons accueilli ce nouveau produit avec beaucoup d’intérêt. Sur les premiers mois, par rapport aux chiffres communiqués par le gouvernement, 22% des PER vendus l’ont été par Axa", a ainsi dévoilé Jacques de Peretti, directeur général d’Axa France.

Engouement confirmé chez les courtiers

Du côté des courtiers, à l’instar de mes-placements.fr, le succès des PER est confirmé. Ce courtier commercialise deux PER : Ma Solution PER avec APICIL Epargne et le PER Individuel de SwissLife. Durant la même période de 3 mois, ce sont 1.026 PER qui ont été souscrits, pour près de 12 millions d’euros de collecte, soit une moyenne de versement de 11.695€.

Ainsi Éric Girault – Président & Fondateur de mes placements.fr confirme « mes placements.fr a été un des précurseurs du PERP sur Internet et s’est positionné immédiatement sur le PER, son successeur. En tant que spécialiste de l’épargne retraite, mes placements.fr a contribué à son lancement réussi en proposant une offre variée et complète afin d’accompagner ses clients avec des PER de qualité et aux frais les plus bas du marché. Fort du succès rencontré en 2019, nous continuerons à les accompagner en 2020 en étoffant notre gamme de produits dédiés à la retraite, un des enjeux d’avenir principaux pour les épargnants français. »

PER sans frais sur les versements

Les erreurs de commercialisation des PERP ne doivent pas se reproduire avec les PER. Des PERP avec des frais sur versements prohibitifs, commercialisés auprès d’épargnants n’ayant pas véritablement avantage à souscrire, cette période est révolue. Les banquiers sont soumis désormais à la même réglementation que les courtiers en produits financier, aussi bien en termes d’obligations réglementaires que d’informations auprès des clients. Ainsi, les frais sur versements sur les PER sont largement revus à la baisse, et quelques PER affichent même une absence totale de frais sur versements. Signe que, même en épargne retraite, les choses évoluent dans le bon sens.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Épargne retraite : confirmatio : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également