A Plus Planet

Publié le , mis à jour le

A Plus Planet : FCPI (A Plus Finance). A Plus Planet est un FCPI thématique, orienté protection de l’environnement et développement durable. Détails des orientations de gestion, frais, réduction fiscale sur le FCPI A Plus Planet...

A Plus Planet : FCPI

A Plus Planet est un FCPI proposé par A Plus finance.

A Plus Planet : Le 1er FCPI à thème : la planète !

A Plus Planet est un FCPI orienté protection de l’environnement et développement durable.

L’objectif de ce fonds est l’investissement dans le développement durable, avec une politique de gestion diversifiée.

60 % du portefeuille est investi dans des sociétés innovantes ayant développé des technologies tournées vers la protection de l’environnement :

  • énergies renouvelables : éolienne, biomasse, solaire, géothermique, hydraulique
  • recyclage des déchets : collecte, tri, traitement, transformation, valorisation, stockage des résidus
  • traitement de l’eau : assainissement des eaux usées, dépollution, purification
  • biodiversité : conservation de la variété des espèces et des écosystèmes

40 % du portefeuille est investi dans des OPCVM, notamment dans des fonds dont la gestion est axée sur l’environnement et l’Investissement Socialement Responsable.

A Plus Planet : Réduction d’impôt

FCPI : Un placement à risque !
La réduction d’impôt ne doit pas faire oublier les risques de perte de capital de ce type d’investissement ! Les FCPI et FIP s’adressent à des investisseurs avertis. Ces placements sont par nature des placements à risque qui ne doivent pas représenter plus de 5 à 10% de vos actifs.

Le FCPI A Plus Planet, comme tout FCPI, permet une réduction d’impôt égale à 25% de l’investissement (y compris les droits d’entrée), dans la limite de 12.000 euros pour une personne seule et 24.000 euros pour un couple soumis à l’imposition commune.

Les frais de souscription, d’un montant maximum de 5%, comptent également pour la réduction d’impôt. Il est important de noter qu’il s’agit bien d’une réduction du montant de l’impôt à payer, et non pas seulement une réduction du montant des revenus soumis à l’imposition.

Ces frais de souscription peuvent être par ailleurs négociés, comme c’est le cas pour bon nombre de placements, selon le canal de distribution. Plusieurs courtiers, via Internet, proposent des frais très réduits, voir nuls, sur plusieurs FCPI.

Les frais de gestion ne sont par contre jamais négociables.

Enfin, les plus-values, en sortie de placement (après 8 ans) ne sont pas imposables sur le revenu, seuls les prélèvements sociaux seront à acquitter. Pour en savoir plus sur FCPI et la fiscalité, consultez le détail de la défiscalisation FCPI.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article A Plus Planet : Publiez un commentaire ou posez votre question...