Fip Corse : des premiers remboursements effectués encourageants

Publié le

Les investisseurs pouvaient craindre que les FIP Corse affichent des pertes abyssales, dépassant la ristourne fiscale obtenue lors de leur souscription. Les trois premiers FIP Corse, d’ores et déjà remboursés par SCG Management, peuvent rassurer. Pour le dernier en date, le Fip Corse Neoveris Corse 2009, le rendement annuel ressort même à 8.80%. Du côté de chez Vatel Capital, les valorisations à mi- 2017 sont également rassurantes, même si toutes les éditions n’affichent pas les mêmes rendements à ce jour. Les performances passées ne préjugeant en rien de celles à venir, les investisseurs se doivent évidemment de rester très prudent.

Fip Corse : une réduction d’impôt, mais pas seulement !

Si la majeure partie des investisseurs voient en ces FIP Corse principalement la réduction d’impôt associée, il s’agit avant tout d’un investissement dans les PME de l’île de beauté. La crainte pour le contribuable investisseur, face au tissu économique relativement peu dense de la Corse, c’est que le fonds perdre plus de valeur que le montant de la réduction d’impôt obtenue. Les trois premiers remboursements effectués à ce jour montrent que si les plus-values ne sont pas forcément exceptionnelles, les craintes d’un fiasco financier s’éloignent.

ACG Management / Néoveris Corse 2009 : clôture en plus-values

Du côté de la société ACG Management, spécialiste de l’investissement dans les PME non-cotées en France et en Outre-mer et pionnier des FIP Corse, les nouvelles sont bonnes. La clôture avec une plus-value de Néoveris Corse 2009, en comptant la réduction d’impôt accordée au moment de la souscription, dépasse les 8.8% annuels. La réduction d’impôt accordée en 2009 était de 50%. Ainsi, les souscripteurs recevront un remboursement du capital et d’une distribution de plus-value, pour un montant brut de 530,87 € par part A, soit 106,17%* du nominal (hors droits d’entrée, avantage fiscal et prélèvements sociaux).

Les 2 premiers FIP Néoveris Corse 2007 et 2008 ont déjà été remboursés, respectivement à 97% et 104.18% de leurs nominal, sans tenir compte de la réduction d’impôt.

Vatel capital : des plus-values latentes également

La société de gestion Vatel Capital n’a pas encore procédé à des remboursements de ses FIP Corse (les premiers seront remboursés en 2018), mais les valorisations publiées au 1er semestre 2017 laissent entrevoir certaines disparités. Certains FIP Corse seront de bonnes affaires pour les contribuables, et certaines éditions risquent d’être tout juste des opérations blanches, une fois la réduction d’impôt prise en compte.

FIP Corse Vatel Corse : valorisation au 1er semestre 2017
FIP Corse Vatel Corse : valorisation au 1er semestre 2017 © Vatel Capital
Avertissement FIP Corse : Il s'agit d'un placement à risques. Votre argent est bloqué pendant plusieurs années à compter de la date de constitution du fonds, sauf cas de déblocages anticipés prévus dans le règlement. La durée de blocage peut aller jusqu'à 10 ans sur décision de la société de gestion. Le fonds d'investissement de proximité, catégorie de fonds commun de placement à risques, est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers. Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce fonds d'investissement de proximité décrits à la rubrique « profil de risque » du document d'informations clés pour l'investisseur (DICI) et à l'article 3 du règlement. Enfin, l'agrément de l'AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la société de gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d'investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

Sur le même sujet

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fip Corse : des premiers (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)