PTZ+ 2015 : Prêt à Taux Zéro 0%

Publié le

PTZ+ 2015 : Le Prêt à Taux Zéro 0%. Qui peut en bénéficier ? Quel montant alloué ? Neuf, ancien ? Détails.

PTZ 2015

Le prêt à taux zéro (PTZ) s’adresse aux personnes, sous conditions de ressources, souhaitant acquérir leur première résidence principale (ie, qui n’ont pas été propriétaire depuis au moins deux années). Ce logement doit être neuf, mais le PTZ peut aussi parfois financer certains logements anciens. Le PTZ ne finance qu’une partie de l’opération et doit être complété obligatoirement par d’autres prêts immobiliers et éventuellement des apports personnels. En France, on ne sait pas faire simple, donc, comme chaque année le PTZ+ est une sérieuse usine à gaz, des conditions dans tous les sens, mais bon, le jeu en vaut la chandelle.

Dans le neuf ou dans l’ancien !

Le PTZ 2015 est applicable aussi bien dans le neuf que dans l’ancien avec travaux. Dans ce dernier cas, seules 6.000 communes sont éligibles au PTZ dans l’ancien.

Quel taux pour le PTZ ? 0% donc c’est gratuit ? Non !

Le taux de crédit du PTZ est de 0%. Beaucoup pensent que le PTZ ne coûte rien. C’est une erreur. Une assurance décès est obligatoire, pour tout crédit immobilier. Et cette assurance n’est pas gratuite. Donc le PTZ n’est pas totalement gratuit. Comptez 0.40% de frais d’assurance décès. L’assurance perte d’emploi quant à elle n’a aucun intérêt pour un prêt à taux 0% et est de fait facultative.

Conditions de ressources pour avoir droit au PTZ 2015

PTZ+ 2015
PTZ+ 2015 © Fotolia.com

Le PTZ est attribué sous conditions de ressources pour l’acquisition d’une résidence principale neuve, ou vendue par le bailleur social à son occupant.
La durée de remboursement du prêt ne peut excéder 25 ans. Son montant est modulé selon la composition et les ressources du foyer, et selon la zone géographique. En fonction des ressources du foyer, le remboursement peut être différé.

Plafonds revenus pour obtention du PTZ 2015
Plafonds revenus pour obtention du PTZ 2015 © Fotolia.com

Le montant des ressources prend en compte le revenu fiscal de référence auquel on ajoute ceux des autres personnes destinées à occuper le logement qui ne sont pas rattachées au foyer fiscal.

L’année de référence à prendre en compte est l’avant-dernière année précédant l’offre, donc pour 2015, il faut prendre en référence l’année fiscale 2013, déclarés en 2014.

Les ressources prises en compte correspondent au plus élevé des 2 montants suivants :

  • la somme des revenus fiscaux de l’ensemble des occupants du logement pour l’année n-2,
  • ou le coût total de l’opération divisé par 10.

PTZ 2015 : montant maximum du prêt à taux zéro

Même si les taux de crédits immobiliers sont bas actuellement, obtenir un PTA permet de faire baisser le montant total des remboursements. A noter, que le montant PTZ est considéré comme apport par les banques pour l’obtention de votre crédit immobilier complémentaire.

Pour le montant maxi possible du PTZ, il est en fonction de la zone géographique du bien immobilier et du nombre de personnes occupant le futur foyer :

PTZ 2015 : Montant maximum possible
PTZ 2015 : Montant maximum possible © Fotolia.com

Utilisation du PTZ obligatoire avec au moins un crédit immobilier complémentaire

Le PTZ peut vous permettre d’acheter votre 1er logement. Il ne peut pas financer la totalité de l’opération mais peut être complété notamment avec :

  • un prêt d’accession sociale (PAS),
  • un prêt conventionné,
  • un prêt immobilier bancaire,
  • un prêt épargne logement,
  • des prêts complémentaires.
Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/06/2019
Durées de créditTaux maxi. Taux moyens Taux mini.
7 ans2,00 %0,70 %0,15 %
10 ans2,00 %0,90 %0,50 %
15 ans2,20 %1,15 %0,75 %
20 ans2,70 %1,35 %0,95 %
25 ans3,05 %1,55 %1,15 %
30 ans3,45 %1,80 %1,45 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/06/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article PTZ+ 2015 : Prêt à Taux (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également