Fiscalité de l’Or physique et de l’Or papier

Fiscalité de l’or : détails de la fiscalité applicable sur les investissements effectués en Or physique et Or papier...
Fiscalité de l'Or physique et de l'Or papier
Fiscalité de l’Or physique / Or financier © FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Publié le , mis à jour le

Le prix de l’or ne cesse de battre des records de prix, si bien que les petits porteurs voient dans le métal précieux une belle opportunité de dynamiser leurs portefeuilles. Outre la performance potentielle du support, il faut savoir qu’ investir sur l’or implique lors de la revente une fiscalité peu connue.

Fiscalité de l’or : deux types d’investissements, deux fiscalités

Il convient de distinguer deux types d’investissements. Premièrement, le placement en Or physique, une acquisition en direct de l’or en pièces ou lingots puis le placement en Or papier, Or financier ou encore Or de bourse. Dans ce dernier cas, il s’agit d’un pur produit financier, et n’a rien d’une valeur refuge, contrairement à l’or physique.

Fiscalité de l’Or physique

L’achat d’or n’est pas soumis à la TVA et votre épargne placée dans le métal jaune n’entre pas dans le cadre des actifs assujettis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).

Le détenteur doit apporter la preuve du prix et de la date d’acquisition.

OR d’investissement : pas de TVA à l’achat

Sur le territoire français, l’or d’investissement est exempté de TVA. Cependant les produits en argent métal, lingots et pièces y sont asujettis. Pour être considérées comme de l’or d’investissement, les pièces en or doivent, non seulement présenter un degré de pureté égal ou supérieur à 900 millièmes mais répondre également aux trois conditions cumulatives suivantes :

  1. avoir été frappées après 1800,
  2. avoir, ou avoir eu, cours légal dans le pays d’origine,
  3. être habituellement vendues à un prix qui ne dépasse pas de plus de 80 % la valeur sur le marché libre de l’or que contiennent les pièces.

Fiscalité à la vente

Aucune fiscalité à l’achat, mais une fiscalité à la vente. Quand vous achetez des pièces d’or et d’argent d’investissement (contenant au moins 90% de métal précieux), vous n’êtes soumis(e) à aucune déclaration à l’égard de l’administration fiscale. C’est au moment d’une vente que vous pouvez éventuellement avoir à payer de la taxe en fonction des pièces que vous aurez acquises.

Tout dépendra de la catégorie fiscale à laquelle appartiennent les pièces : voir ci-dessous :

  1. Métaux Précieux : Fiscalité pénalisante de 11.5% du montant de la transaction. Pièces concernées : Lingot/lingotins et pièces démonétisées (Napoléon, mark allemand, ancien franc français ...). La taxe est prélevée directement par la société de négoce, qui devra s’en acquitter.
  2. Jetons et re-frappes de pièces : Fiscalité avantageuse. Pièces concernées : Vera Valor, Vera Silver, Pesos Mexicains, et 20 Francs Suisse type Vrenelli (année 1935, 1947 et 1949). La taxe sur la plus-value de 36,2%, avec un abattement de 5% par an dès la 3ème année de détention. Cependant, pour en bénéficier, il faudra être en mesure de présenter un justificatif montrant le prix et la date d’acquisition. Après 22 années de détention, il y a une exonération totale de l’impôt.
  3. Pièces à cours légal : Fiscalité avantageuse. Pièces concernées : Krugerrand, Australian nugget, Maple Leaf, Panda, Souverain, Britannia, Eagle, etc. La taxe sur la plus-value de 36,2%, avec un abattement de 5% par an dès la 3ème année de détention. Cependant, pour en bénéficier, il faudra être en mesure de présenter un justificatif montrant le prix et la date d’acquisition. Après 22 années de détention, il y a une exonération totale de l’impôt.
Fiscalité 2020 des plus-values sur les métaux précieux
Elément fiscal Détails
Option taxation forfaitaireDans ce cas, le montant de la cession (prix de vente) est soumis à la taxe forfaitaire de 11.50% du montant du prix de vente.
Option imposition des plus-valuesDans ce cas, les plus-values (prix de vente - prix d'achat) sont soumises, après application de l'abattement sur les plus-values, à la flat tax (PFU).
Abattement sur les plus-valuesUn abattement de 5% par année de détention est applicable sur les plus-values. Le bien cédé est non imposable après 22 années de détention.

Dans le cas contraire, l’ancien régime de taxation de 8% de la valeur de revente s’applique (formulaire 2091). Auprès de l’administration, déclarer les plus-values implique deux déclarations. Sur le formulaire 2092, le vendeur fait part du choix de ce régime et sur le formulaire 2048 M, il indiquera le montant de sa plus-value.

Fiscalité de l’Or financier

S’agissant d’un pur produit financier, la fiscalité est semblable à celle des valeurs mobilières.

Fiscalité 2020 des placements boursiers via un compte-titres.
PLUS-VALUES ISSUS DE TITRES ACQUIS AVANT LE 01/01/2018
Placements Durées de détention des titres Abattement sur les plus-values PFU / Flat TAX(1) Option IR (2)
Taux Marginal d'Imposition (TMI) Taux d'imposition équivalent (3)
Plus-values boursières (hors PEA)Moins de 2 ans0%30,00 %0,00 %17,20 %
11,00 %28,20 %
30,00 %47,20 %
41,00 %58,20 %
45,00 %62,20 %
Plus-values boursières (hors PEA)Entre 2 ans et 8 ans50%30,00 %0,00 %17,20 %
11,00 %22,70 %
30,00 %32,20 %
41,00 %37,70 %
45,00 %39,70 %
Plus-values boursières (hors PEA)Depuis 8 ans et plus65%30,00 %0,00 %17,20 %
11,00 %21,05 %
30,00 %27,70 %
41,00 %31,55 %
45,00 %32,95 %
L'abattement fiscal sur les plus-values varie selon la durée de détention des titres. Cet abattement n'est applicable que pour les titres acquis avant le 1er janvier 2018 uniquement. (1) : Par défaut, les plus-values sont soumises au PFU (ou flat tax).(2) : L'investisseur a la possibilité de demander l'application de l'option d'intégration de ses revenus/plus-values issus des placements à l'IR. Cette option est globale pour l'ensemble de ses placements. Les prélèvements sociaux restent dûs.(3) : Taux d'imposition équivalent, en application de l'abattement, des prélèvements sociaux, du barème de l'IR et de la CSG déductible de 6.80%.
Fiscalité 2020 des placements boursiers via un compte-titres.
PLUS-VALUES ISSUS DE TITRES ACQUIS APRES LE 01/01/2018
Placements PFU / Flat TAX(1) Option IR (2)
Taux Marginal d'Imposition (TMI) Taux d'imposition équivalent (3)
Plus-values boursières (hors PEA)30,00 %0,00 %17,20 %
11,00 %28,20 %
30,00 %47,20 %
41,00 %58,20 %
45,00 %62,20 %
(1) : Par défaut, les plus-values sont soumises au PFU (ou flat tax).(2) : L'investisseur a la possibilité de demander l'application de l'option d'intégration de ses revenus/plus-values issus des placements à l'IR. Cette option est globale pour l'ensemble de ses placements. Les prélèvements sociaux restent dûs.(3) : Taux d'imposition équivalent, en application des prélèvements sociaux et du barème de l'IR.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fiscalité de l'Or (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également