Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

Publié le

Hausse de 11% à 25% de la CSG au 1er janvier 2018 ! La hausse de la CSG de 1.70 point est une mauvaise nouvelle pour tous les Français, car tous sont concernés sans exception. Si la suppression des cotisations chômage et maladie compensent favorablement cette hausse pour les salariés du privé, la flat tax fera de même pour une partie des épargnants. En revanche, pour les fonctionnaires, les indépendants et surtout les retraités et les investisseurs immobiliers, ils seraient les grands perdants de cette nouvelle explosion à la hausse de la CSG...

Suppression des cotisations chômage et maladie sur les salaires contre hausse de la CSG

Pour les salariés du privé, la hausse de la CSG sera compensée par la suppression des cotisations chômage et maladie sur les salaires. Le calcul est vite fait, les salariés seront gagnants, de l’ordre de 20€ sur un SMIC, 30 euros par mois pour un salaire de 2.000€ et 87€ pour un salaire de 5.000€.

Revenus du capital : la CSG ? La flat tax arrive !

Une autre mesure phare du nouveau gouvernement est le retour au prélèvement libératoire forfaitaire, revisité pour faire plus moderne, sous le nom de "Flat tax". Ce taux d’imposition identique pour tous, portant sur tous les revenus du capital mobilier sera de 30%. Applicable dès le 1er janvier 2018, la flat tax permettra ainsi de s’affranchir de la CSG et de retrouver un taux d’imposition global plus favorable à l’épargne pour les plus aisés.

Mais alors, qui est vraiment impacté par cette hausse de la CSG ?

Ceux qui ne paient pas les cotisations chômages (les retraités !), ceux qui perçoivent des revenus autres que ceux issus du capital, comme les revenus locatifs... Les fonctionnaires également sont impactés, la suppression des cotisations chômages ne les concernant pas. Sur ce dernier point, le gouvernement a fait savoir qu’une compensation serait à l’étude...

Les retraités, les premiers touchés par la hausse de la CSG

La hausse de la CSG ne concernera évidemment pas les retraités qui bénéficient actuellement d’une exonération de CSG. Les retraités qui payent le taux réduit de 3,8 % devraient donc continuer à payer la CSG au même taux, tandis que les retraités qui ne payent pas de CSG continueraient à être exonérés.

Hausse de la CSG de 25.75% sur les retraites (de 6.60% à 8.30%), merci qui ?

Les retraités actuellement soumis au taux de CSG de 6.60% vont sans doute maudire cette initiative de hausse. Cette dernière sera pour le moins colossale, pas moins de 25% ! Ils verront la CSG grimper pour passer à 8,3 %, soit une hausse de 1,7 point. Environ 60 % des retraités devraient être concernés par cette augmentation, c’est-à-dire ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse 1 200 € par mois pour une personne seule et 1 837 € par mois pour un couple.

Hausse de +10.96% de la CSF au 1er janvier 2018

Parmi les différentes mesures qui seront proposées dans le projet de loi de finances 2018, la hausse de la CSG est sans doute celle qui fera le plus mal aux portefeuilles des Français. La hausse de 1.7 points de la CSG (soit une hausse de 10.96% !) sera terrible.

La CSG, une double peine fiscale

La CSG est une double peine puisqu’il s’agit d’une contribution sur des revenus nets. Dans sa grande largesse, le Fisc admet une déduction de la CSG de 5.60%, récupérable l’année suivante du paiement. Bref, une usine à gaz de plus, histoire de perdre la moitié des contribuables dans ce calcul.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Hausse de 1.7 point de la (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

20 commentaires

  • Je ne vois pas en quoi l’égalité devant la loi (fiscale) des citoyens est respectée ici. Est-ce que tous ces marcheurs s’assoient sur la Constitution et la Déclaration des Droits ?
    En marche vers la Dictature !

    Répondre à ce message

  • Faire payer les retraités , les artisans ..., des gens qui travaillent ou qui ont travaillé toute leur vie : une honte.
    Pendant ce temps là on dépense, on dépense .
    Des économies pourraient être faites : l’AME alors que des petits revenus qui n’ont droit à rien ne peuvent même pas se soigner correctement, les dépenses diverses de nos élus seraient revoir à la baisse,les subventions à toutes ces associations inutiles , toutes ces aides que l’on donne à droite à gauche .....
    C’est honteux on se croirait revenu sous l’ancien régime.

    Répondre à ce message

  • Bonjour, généralement une retraite se compose de plusieurs composantes. Par exemple pour un cadre retraite SS+ retraite agirc + retraite arrco + éventuellement un autre élément par exemple retraite chapeau. La hausse de 1,7 point s’applique-t-elle sur chacun de ces éléments avec le seuil de 1200€ ou sur la totalité (car dans ce cas le seuil de 1200 est souvent dépassé ? Merci d’avance

    Répondre à ce message

    • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

      C’est pourtant simple : Il faut cumuler vos retraites : Regardez votre revenu fiscal de référence...

      "Environ 60 % des retraités devraient être concernés par cette augmentation, c’est-à-dire ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse 1 200 € par mois pour une personne seule et 1 837 € par mois pour un couple.
      En savoir plus sur

      Répondre à ce message

      • Cela est pour moi aussi anormal, car c’est toujours ceux qui ont travaillé toute leur vie et ont eu des petits salaires ou moyens qui en payent les conséquences.
        Mais une chose est sur c’est que les français ont elu ce président tout en sachant ce qui allait faire, même s’il est vrai qu’il est élu par très peu dont une majorité de riche et de ceux qui n’ont jamais travaillé et ne sont pas concerné.

        Répondre à ce message

  • Très injuste cette hausse de la CSG pour les retraités !Nous avons un revenu de 2400 euros mensuels,nous vivons correctement,mais ce n’est pas la grande vie non plus !Mon mari mérite sa retraite de 1800 euros,il a travaillé dès l’âge de 14 ans,sans jamais de périodes de chômage,il est usé maintenant,à l’âge de 72 ans.

    Répondre à ce message

  • C’est scandaleux ! un retraité gagnant 1200 euros va en perdre 25 par mois et un cadre du privé gagnant 5000euros va, à l’opposé, en gagner 87 de plus ! l’ISF supprimé.... C’est une politique ultra libérale ! quelle régression ! comment les gens se sont ils laissés manipulés ainsi ? Pourquoi tous ces anciens socialistes ont ils voté pour cet homme qui défend le grand capital ? c’est pathétique et profondément pessimiste pour notre démocratie et les acquis sociaux que nous allons perdre petit à petit....

    Répondre à ce message

    • Vous avez raison de vous insurger contre cette hausse sévère de la CSG. Vous avez tort d’affirmer que le"cadre disposant de 5000 euros par mois va gagner 85 euros. Des euros qui sortent d’ou ?
      Il faut être précis et éviter les jugements hâtifs Cette personne va être frappée comme vous,dans le rapport des revenus cad pour vous 25 euros et pour le cadre dont vous parlez 125 euros par mois.
      Quant au gain sur une hypothetique réduction de l’ISF, il faudrait encore que cette personne atteigne et même dépasse le seuil des 1300.000 euros et que de surcroit elle soit propriétaire d’actions iou d’obligations ce qui n’est pas dit.
      En résumé il faut porter un jugement sur la modification de l’imposition et ne pas faire une guerre contre d’autres personnes qui selon vous auraient un capital soumis à l’ISF et qui seraient d’après vous les gagnants de l’opération et par ailleurs, les petits revenus imposables qui eux seraient relativement les dindons de la farce.

      Répondre à ce message

      • Tout à fait d’accord avec Dufournet.
        Attention à ne pas confondre gain immédiat (salaire net) et gain total.
        La CSG est largement réintégrée fiscalement au revenu et donc soumis à l’impôt sur le revenu.
        De plus, la diminution des cotisations sociales va probablement s’accompagner de la diminution des prestations correspondantes.

        Répondre à ce message

      • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

        Bonjour,

        Votre réponse est aussi inexacte, en clair un salarié du privé aura une hausse de son pouvoir d’achat de 1.45% ((2.4+.75)-1.7).
        Dans votre exemple 5000*1.45% = 72.50 euros de gain, en revanche un retraité ayant1200 euros perdra environ 20 euros plus ou moins compensé par l’exonération de la taxe d’habitation...
        A cela faudrait également prendre en compte les couples de retraité ayant plus de 3333 euros mensuels (ce qui n’est pas une fortune mais permet de vivre correctement) ne seront pas exonérés de cette taxe d’habitation (seuil de 40000 euros net fiscal par an).
        Donc pour ces couples c’est la double peine voire triple si l’état se désengage de la compensation envers les communes ce qui est à craindre...
        En matière de justice sociale et inter-générationnelle peut mieux faire.

        Répondre à ce message

  • la ’flat tax’ de 30% s’appliquera-t-elle d’office aux revenus de l’épargne dont les détenteurs ont une Tmi de zéro , ou de 14% ? Ce serait une injustice supplémentaire incroyable (sur des coupons d’obligations ou des dividendes d’actions : de quoi révolter les petits épargnants).

    Répondre à ce message

    • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

      A priori, à l’inverse du mécanisme précédent du PLF (avant 2012), applicable sur option, la flat tax serait applicable par défaut. Le contribuable aurait toutefois la possibilité de demander son imposition sur le revenu, à la hauteur de sa TMI la plus élevée, afin effectivement de ne pas subir cette injustice évidente. Mais attendons la promulgation de la loi de finances pour y voir plus clair. Les premiers éléments montrent que le gouvernement n’a pas bien encore réfléchi à tous les impacts...

      Répondre à ce message

  • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

    2 août 15:41, par Patrick Martin

    L’Assurance Vie a été victimisée par les assureurs par rapport à cette nouvelle fiscalité qui la désavantagerait. Le gouvernement est revenu en arrière.
    Mais rien n’a été dit au sujet de l’épargne salariale.
    Sa fiscalité sera-t-elle remise à plat comme initialement pour l’assurance vie ?
    On ne le sait pas. Mais, si oui, il faudra en sortir très vite avant la fin d’année quand c’est possible.

    Répondre à ce message

  • De mieux en mieux ! Les retraités les plus modestes vont être des pauvres. Et comme toujours, les privilégiés sont épargnés.
    1157 euros de retraite sans avoir cotisé ni même travaillé en France !
    Toute personne qui débarque en France d’aller tranquillement frapper à la porte des services sociaux, sans même jamais y avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 ans, à 709 euros de retraite par mois ou même à 1 157 euros si elle vit en couple .
    Plus que la pension de nombreux employés et ouvriers.
    Cela signifie que nos caisses de retraite paient bien souvent davantage à des personnes qui n’ont jamais cotisé, ni participé à l’économie de notre pays qu’à leurs propres affiliés, qui ont souvent trimé toute leur vie.
    Cette situation est très injuste vis-à-vis des retraités français, qui voient dans le même temps leurs pensions constamment rabotées au fur et à mesure que leurs caisses s’enfoncent dans le rouge.
    Si l’on ajoute à cela que la « Cnav » verse des pensions à l’étranger sans aucun contrôle,
    Je suis écœurée, impuissant, comme beaucoup de français. !
    Évident cette réforme n’est pas une réforme mais une façon "déguisée" d’augmenter les impôts. On nous prend vraiment pour des idiots !
    Les retraités ne sont ni des dangereux casseurs, ni des privilégiés
    Si ce gouvernement souhaite, faire des économies, qu’il abroge, L’aide médicale de l’État « l’A.M.E » soigné des étrangers en situation irrégulière, Nous sommes le seul pays européen à pratiquer" l’AME voilà ou-il faut faire des économies de plus de 800 000 000 d’euros pour plus de 225000 bénéficiaires environs ! Et NON sur les retraités qui voient leurs cotisations des mutuelles, l’électricité, le gaz, les charges, l’eau, les assurances augmentés, et non leurs pensions, depuis 6 ans ,quand on a plus les moyens, on peut se dispenser de soigner GRATUITEMENT des étrangers qui n’ont Jamais mis un pied sur notre sol. Nous en bavons trop pour offrir aux improductifs, et à force de laxisme anti- français, toute la misère du monde débarque chez nous, et ces étrangers pas reconnaissant nous provoquer.
    Monsieur le président MACON, arrêter de tirer sur les retraiter.

    Répondre à ce message

    • Tout à fait d’accord pour se révolter contre tous ces politiques qui aident les immigrés, les clandestins, et tous ceux qui n’ont jamais travaillés pour notre pays, mais qui viennent profiter des largesses de nos politiquards qui, eux, s’en mettent plein les poches également.
      Les retraités deviennent des pauvres, il faut l’entendre Monsieur Macron.

      Répondre à ce message

  • Ah ça ira, ça ira, les aristocrates à la lanterne.....

    1789 n’est pasloin

    Répondre à ce message

    • Bonjour, en réponse au dernier témoignage qui dit " ah ! ça ira, 9a ira ! la révolution ...", je pense effectivement que macron 1er ou Pharaon va devoir faire face à une révolution sociale dans la rue à partir de septembre 2017 pour notamment l’imposition excessive : hausse de la csg, la casse des acquis sociaux par la réforme du Code du travail, la destruction actée de l’assurance maladie et de la protection sociale, CELA FAIT BEAUCOUP. Je ne donne pas plus de 2 ans de mandat présidentiel à cet individu qui se fiche ouvertement des classes pauvres et moyennes. Mais il ne semble pas connaître le peuple français et ses réactions imprévisibles en cas de ras le bol. En ce qui me concerne, je n’ai pas voté macron et donc j’ai pleinement le droit de me plaindre et de dire mon mépris envers cet oligarque ploutocrate. Par contre, 74% des retraités qui se plaignent de la hausse de la csg ont voté macron ?

      Répondre à ce message

      • Les 70% de retraités qui ont voté Macron n’ont pas le droit de se plaindre de la hausse de la CSG,ce fut un vote pour "le moins pire" des deux. Ceux qui ont eu l’intelligence de voté blanc sont les grands perdant de cette histoire, nous sommes pourtant majoritaire dans le pays et si tous nous avions eu le courage d’un vote sanction (nul ou blanc) nettement gagnant les choses auraient pu faire réellement réfléchir nos politiques car ils ne connaissent rien de la vie des Français moyens (et ils s’en fichent royalement) bien au chaud dans leurs privilèges de bourgeois.
        Stopper l’assistanat redonner aux gens l’envie, le goût du travail , favoriser et revaloriser le travail manuel, l’apprentissage. taxer le gros capital, redonner les entreprises à de vrais patrons à la place d’actionnaires profiteurs et souvent véreux. réguler le flux migratoire.
        Il n’est pas besoin de sortir des grandes écoles pour réaliser cette politique

        Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)