Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

Publié le

Hausse de 11% à 25% de la CSG au 1er janvier 2018 ! La hausse de la CSG de 1.70 point est une mauvaise nouvelle pour tous les Français, car tous sont concernés sans exception. Si la suppression des cotisations chômage et maladie compensent favorablement cette hausse pour les salariés du privé, la flat tax fera de même pour une partie des épargnants. En revanche, pour les fonctionnaires, les indépendants et surtout les retraités et les investisseurs immobiliers, ils seraient les grands perdants de cette nouvelle explosion à la hausse de la CSG...

Suppression des cotisations chômage et maladie sur les salaires contre hausse de la CSG

Pour les salariés du privé, la hausse de la CSG sera compensée par la suppression des cotisations chômage et maladie sur les salaires. Le calcul est vite fait, les salariés seront gagnants, de l’ordre de 20€ sur un SMIC, 30 euros par mois pour un salaire de 2.000€ et 87€ pour un salaire de 5.000€.

Revenus du capital : la CSG ? La flat tax arrive !

Une autre mesure phare du nouveau gouvernement est le retour au prélèvement libératoire forfaitaire, revisité pour faire plus moderne, sous le nom de "Flat tax". Ce taux d’imposition identique pour tous, portant sur tous les revenus du capital mobilier sera de 30%. Applicable dès le 1er janvier 2018, la flat tax permettra ainsi de s’affranchir de la CSG et de retrouver un taux d’imposition global plus favorable à l’épargne pour les plus aisés.

Mais alors, qui est vraiment impacté par cette hausse de la CSG ?

Ceux qui ne paient pas les cotisations chômages (les retraités !), ceux qui perçoivent des revenus autres que ceux issus du capital, comme les revenus locatifs... Les fonctionnaires également sont impactés, la suppression des cotisations chômages ne les concernant pas. Sur ce dernier point, le gouvernement a fait savoir qu’une compensation serait à l’étude...

Les retraités, les premiers touchés par la hausse de la CSG

La hausse de la CSG ne concernera évidemment pas les retraités qui bénéficient actuellement d’une exonération de CSG. Les retraités qui payent le taux réduit de 3,8 % devraient donc continuer à payer la CSG au même taux, tandis que les retraités qui ne payent pas de CSG continueraient à être exonérés.

Hausse de la CSG de 25.75% sur les retraites (de 6.60% à 8.30%), merci qui ?

Les retraités actuellement soumis au taux de CSG de 6.60% vont sans doute maudire cette initiative de hausse. Cette dernière sera pour le moins colossale, pas moins de 25% ! Ils verront la CSG grimper pour passer à 8,3 %, soit une hausse de 1,7 point. Environ 60 % des retraités devraient être concernés par cette augmentation, c’est-à-dire ceux dont le revenu fiscal de référence dépasse 1 200 € par mois pour une personne seule et 1 837 € par mois pour un couple.

Hausse de +10.96% de la CSF au 1er janvier 2018

Parmi les différentes mesures qui seront proposées dans le projet de loi de finances 2018, la hausse de la CSG est sans doute celle qui fera le plus mal aux portefeuilles des Français. La hausse de 1.7 points de la CSG (soit une hausse de 10.96% !) sera terrible.

La CSG, une double peine fiscale

La CSG est une double peine puisqu’il s’agit d’une contribution sur des revenus nets. Dans sa grande largesse, le Fisc admet une déduction de la CSG de 5.60%, récupérable l’année suivante du paiement. Bref, une usine à gaz de plus, histoire de perdre la moitié des contribuables dans ce calcul.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Hausse de 1.7 point de la (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

18 commentaires

  • augmentation de la CSG pour les retrairés

    29 décembre 2017 11:00, par grangetas denise

    bonjour,
    réflexion personnelle qui ne donnera aucun résultat, tant nos
    politiciens sont peu a l’écoute et conscient des difficultés croissantes qu,ils nous infligent, en profitant eux-mêmes de tous leurs avantages anormaux : chauffeurs, primes diverses ,c’est facile de trapper sur les "VIEUX",
    j,ai 84 ans , je reçois ma prime d’entretien : chauffage + 10 £
    J,AI UNE MAISON CONSTRUITE EN 1970, parce que je travaillais 40 heures,
    maintenant que j’entretiens, toiture :6000£, GOUTTIERE 1700£
    taxe foncière, habitation, changement de chaudière, isolation,
    et j,en passe...merci pour cela

    Répondre à ce message

  • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

    30 décembre 2017 16:05, par PERALDI

    En réalité, le montant net de la retraite payée n’est pas réduit de 1,70%, mais entre 1,855 et 1,86%. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi.
    Je ne sais pas si on est revenu à l’Ancien Régime (était-ce si mal ?), mais le Roi républicain taxe les manants à la retraite. Pourquoi eux ?

    Répondre à ce message

  • Les retraites sont payées à terme échu. La hausse de 1,7 % de la Csg s’applique -t-elle sur la pension de décembre 2017 payée le 2 janvier 2018 ?

    Répondre à ce message

    • Bonjour,
      Pour la date de mise en application de la hausse sur les retraites CARSAT, je pense la même chose. Si les salariés du privé étaient payés à la fin du mois (comme les fonctionnaires), ils ne paieraient pas pour Décembre, mais seulement à partir de Janvier.
      Une injustice de plus pour le privé...

      Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’aimerai savoir pourquoi l’augmentation de la csg correspond à 1,85% du montant de décembre. exemple montant 574,56 montant janvier 2018 563,91 différence 10.65e. Normalement la complémentaire aurait dû me verser 564,80.

    Je vous remercie pour votre réponse.
    Salutations

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Je voudrais poser cette question : pourquoi les retraités du privé, ont été prélevés de cette hausse, sur le versement de la pension de janvier 2018 , alors que nous recevons cette pension ,à terme échu. Donc c’est la retraite de décembre que l’on à reçu en janvier.Cela devait -être sur les revenus 2018et non 2017 ? Ayant une épouse ancienne fonctionnaire, elle à reçue sa pension le 22/12/2018 ,sans majoration du taux de CSG.
    Si vous avez une explication, je suis preneur !!!
    Je vous remercie sincerement pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Mon cher, il y a pire, on me doit une régularisation depuis janvier 2017 jusqu’à mai 2018, dans le mode de calcul on me prélève à partir d’octobre 2017 les retenues 2018 soit 9,10 % après en avoir débattu avec une personne de la CARSAT, on m’a presque laissé entendre que ma méthode de calcule que j’avais faite n’étais pas la bonne, que du fait que mon dossier avait été validé sur 2018 et bien la CARSAT appliquait la hausse depuis 10/2017, chercher l’erreur et comme de bien entendu on doit se suffire de leurs explications plus ou moins fantaisistes, on aura de toute façon forcément tort, non seulement on me laisse 1 an 1/2 avant de faire cette régul mais je dois payer les conséquences de leur lenteur, bref, nous serons de toute façon toujours les dindons de la farce quoi qu’on fasse et dise, même après avoir travaillé toute sa vie et à des 40 h et plus par semaine.

      Répondre à ce message

  • Fiscalement, c’est la date de valeur, de mise en paiement qui fait fois.
    Votre pension "décembre 2017" versée en janvier est considérée comme faisant partie de vos revenus 2018.
    Si vous reprenez votre déclaration d’impôts 2017 sur les revenus 2016,
    vous constaterez sûrement que la pension imposable correspond aux sommes versées du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016,
    c’est à dire de la pension "décembre 2015" jusqu’à la pension "novembre 2016" ; "décembre 2016" versée en janvier 2017 est déjà dans vos revenus 2017.
    Le livret Tookam, qui verse les intérêts trimestriellement, a appliqué le PFU (30 %) sur les intérêts avec date de valeur au 2/01/2018, bien que l’intitulé soit « Int Credit 4 Trim 17 ».
    Au LCL, les intérêts sont apparus seulement en 2018, mais avec date de valeur au 31/12, et c’est l’ancien taux CSG qui a été appliqué.
    Un salarié qui aurait fait des heures supplémentaires fin décembre 2017, mais que la Compta ne lui créditerait qu’en janvier 2018, aurait le même désagrément que vous.
    GB, le 4 janvier avait déjà répondu à votre question.

    Répondre à ce message

  • j’ai une retraite total de 1700 euros par mois.Vais je payer plus de CSG ? Serais je exonérée de la taxe d’habitation ?Merci d’avance pour votre réponse

    Répondre à ce message

    • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

      Bonsoir,

      Si votre foyer fiscal est composé d’une seule part, oui vous allez payer la CSG, sans exonération, même partielle, soit 8.30% (6.60% + 1.70% de hausse).

      Concernant la taxe d’habitation, idem, puisque que pour une part le plafond de ressources est bien en-dessous. Par contre, vous bénéficierez de la réduc de 30%, comme 80% des Français.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

    10 février 14:15, par CHATAIGNER

    Bonjour, il n’y a pas que les retraités qui sont touchés mais les gens en invalidité aussi !

    Répondre à ce message

  • Hausse de 1.7 point de la CSG au 1er janvier 2018

    13 février 17:38, par fabrigues

    je trouve cela honteux, d’autant que l’on m’a assujettie aux taux fort de la csg tant sur ma retraite générale que sur ma complémentaire. Cela veut-il dire que les retraités doivent payer 2 fois le taux fort ?On nous ampute de cette cotisation sans aucune explication, je ne pensais pas y etre éligible car ma pension n’a jamais atteint 1200€. De qui se moque t’on ? De plus l’assurance retraite ne répond pas à mes demandes d’explications et je ne sais pas vers qui me tourner pour contester cet état de fait.

    Répondre à ce message

  • Pour un couple marie composé de un actif et d un salarie Peut t on ajouter au montant de la retraite le salaire du conjoint salarié ( qui paye déjà les cotisations sur son salaire )pour calculer le seuil de référence sur la hausse de la csg sur la retraite ???précisant que le retraite en question sans le salaire de son conjoint est exonéré total

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)