Investir : Les questions clés avant de se lancer

Publié le

Lorsqu’on dispose d’une somme d’argent à investir, il peut être tentant de la placer sans attendre. Au risque de s’y bruler les doigts, il est plus sage avant d’entreprendre des placements irréfléchis, de se poser les bonnes questions, pour investir sereinement.

Vous êtes décidé à investir votre épargne personnelle mais vous en savez pas ni comment, ni précisément à quelle échéance ? Avant toute chose, il convient de se poser deux questions fondamentales : quel est mon horizon de placement ? Quels sont mes objectifs ?

Investir : l’ horizon de votre placement

Immobiliser votre argent pour une courte durée ou pour une période plus longue ne relève pas de la même logique. Disposer de son argent à tout moment ou l’immobiliser pour une durée de plus de 5 ans ne vous engage pas de la même façon. De l’horizon de placement dépend sa rentabilité et son ouverture ou non au risque financier pris. Parmi l’ensemble des placements, il est possible d’établir une échelle des risques pour chacun d’eux : les niveaux de risques des placements financiers.

Plus votre horizon est court moins (inférieur à 3 ans) vous opterez pour des supports financiers complexes et dynamiques (de types actions, produits dérivés), vous opterez alors pour un placement court terme. A l’inverse, plus votre horizon est large (entre 8 et 10 ans, par exemple), mieux seront adaptés les produits plus risqués aux performances élevées, vous opterez alors pour un placement long terme.

Investir : les objectifs de votre investissement

Le choix d’un ou de plusieurs produits financiers dépend également de vos projets. Opter pour un capital disponible ou préférer une rentre viagère ; faire fructifier un capital ou tirer profit d’une somme d’argent de manière régulière ne correspond pas aux mêmes investissements. Il faut en avoir conscience dès le début.

De même, investir ses premières économies (la prise de risque est souvent moindre) et « capitaliser » sur un patrimoine hérité (ou la diversification est conseillée et le risque lissé dans le temps) ne vous engage pas de la même manière.
Il est toujours possible d’opter pour un placement sans risque de perte de votre capital.
Faite bien la part des choses et n’oubliez pas que plus la durée de votre investissement sera longue mieux sera amorti le risque et plus vos performances pourront être importantes.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Investir : Les questions (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également