Retraite : Tableau de synthèse de la réforme pour la Fonction Publique

Publié le , mis à jour le

Retraite : Récapitulatif des principales mesures de la réforme concernant la retraite de la Fonction Publique. Détails ...

Retraite : le privé et le public quasiment égaux

Le gouvernement nous proposait au mois juin 2010 les contours d’une nouvelle réforme pour uniformiser les règles de départ à la retraite du service public et du privé mais aussi pour rétablir l’équilibre budgétaire du système de répartition.

Rendez-vous dans quelques années pour en débattre, les politiques ont annoncé des mesures pour rafistoler un mécanisme qui n’a pas fini de prendre l’eau. Bref, la réforme des retraites relève deux types de populations, voici les principales mesures pour les particuliers dépendant du régime de la fonction publique.

Retraite de la fonction publique : récapitulatif

Réforme des retraites de la fonction publique
Eléments de la retraite Détails de la réforme 2010
Age de départ
De 60 à 62 ans à partir du 01/07/2011.
Catégories classées en service actif
50/55 ans à 52/57 ans
Durée de cotisations


  • De 41 à 41.5 ans, échelonné 41 ans et un trimestre en 2013 et 41 ans et 2 trimestres en 2020.
  • Taux cotisation de 7.85% à 10.55%
Critères d’une carrière longue
Début de carrière avant 18 ans, départ possible entre 58 et 60 ans en ayant les cotisations suffisantes.
Critères de pénibilité
Une incapacité > ou = à 10% entraîne le départ à 60 ans.
Obtention du taux plein
De 65 à 67 ans, à partir du 1er juillet 2016, 66 ans en 2019 et 67 ans en 2023
Montant de la pension de retraite
75% de la moyenne de 6 derniers mois
Cotisations insuffisantes
1.5 pts/année manquante
Cotisations supplémentaires
3%/an sur 5 ans max
A savoir : maintient pendant cinq ans du dispositif permettant aux fonctionnaires ayant eu 3 enfants et 15 ans de service de faire valoir leurs droits à la retraite avant l’âge légal.

Retraite : une épargne complémentaire retraite est devenue nécessaire

© Fotolia.com

Notre système actuel de retraite est déjà dépassé par une courbe des âges inversée. Le constat est clair, le nombre de seniors implique un manque de cotisations nécessaire pour financer les retraites de nos aînés. Dans ce contexte, l’épargne retraite devient nécessaire pour combler la perte de ressources et donc la baisse du pouvoir d’achat qu’entraine cette cessation d’activité bien méritée.

Du placements risqués aux placements "bon père de famille", à vous de déterminer votre potentiel épargne pour vous constituer un capital retraite de compétition. Posez-vous les bonnes questions, Quelles sont vos attentes ? Combien pouvez-vous épargner ? Souhaitez-vous des supports performants avec un minimum d’aversion ? etc...

Retraite : les placements épargne retraite disponibles pour la fonction publique

  • assurance-vie : multiples contrats sont disponibles sur le marché français, il est important de bien prendre en compte les taux de rémunération, les frais d’entrée ou les frais d’arbitrage. le placement est ouvert à tous, il offre une grande liberté de gestion et de disponibilité du capital. Pour les meilleurs contrats les taux d’intérêts avoisinent les 4%.

Pour plus de performance : Classement des contrats d’assurances-vie

Publicité
  • préfon-retraite : Placement par capitalisation qui permet de vous assurer une rente et de défiscaliser une partie du capital. vous adaptez librement votre niveau de cotisation en fonction de votre budget. Revalorisation de la rente effective et progressive pour poursuivre ou dépasser l’augmentation du coût de la vie.
  • La tontine : placement épargne à part mais disponible à tous, souvent comparée à l’assurance-vie, mais bien différente. Ainsi le capital placé est non disponible et piloté par l’association. une gestion sur le long terme (11 à 25 ans) permettant des rendements élevés.
  • Investissement immobilier locatif : l’investissement locatif permet de défiscaliser une partie des revenus locatifs.

infos plus :

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Retraite : Tableau de synthèse : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également