Fonds EuroCroissance 2, le retour. Dernière tentative désespérée de réforme de l’EuroCroissance...

Fonds EuroCroissance, 2e version © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Seconde tentative de lancement de l’EuroCroissance. Au 1er janvier 2020, les assureurs sont autorisés à commercialiser la nouvelle version de l’eurocroissance, plus lisible, plus simple... Mais pas forcément plus demandée par les épargnants.

Publié le

C’est l’histoire d’un flop...

2,3 milliards d’euros c’est l’encours du fonds Eurocroissance sur un encours total d’assurance-vie de 1 700 milliards d’euros dont plus de 1 400 milliards en fonds euros. L’euroCroissance version 2 va-t-il conduire au même flop que la première version ? Mêmes causes, mêmes effets...

Tient plus de la gestion pilotée avec capital garanti que d’autres choses...

Non, l’EuroCroissance n’est pas une alternative au fonds euros. Ne répétons pas les mêmes erreurs que par le passé. Les fonds EuroCroissance permettent de placer à long-terme, tout en ne prenant que peu de risques. Cela ressemble à des fonds euros, a la couleur des fonds euros, mais... Ressemble bien plus à de la gestion pilotée à horizon avec capital garanti qui n’assume pas son nom. Ce serait du reste bien plus vendeur...

L’EuroCroissance ne vise pas le remplacement des fonds euros

Alors que les unités de compte représentent près de 35% de la collecte nette en assurance-vie, lors des mois records, les épargnants ne sont pas enclins à prendre plus de risques sur des marchés financiers qu’ils ne maîtrisent pas. Le gouvernement souhaite tout de même tenter de booster l’eurocroissance, proposé par le gouvernement Hollande.

L’article 72 de la loi PACTE entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et permettra aux organismes d’assurance de commercialiser de nouveaux supports Eurocroissance dans les contrats d’assurance vie et d’épargne retraite. Conformément à la modernisation d’Eurocroissance apportée par la loi PACTE, ces nouveaux supports offriront des performances plus lisibles pour les épargnants et un fonctionnement plus simple pour les assureurs, tout en préservant le principe d’une protection du capital à l’échéance.

EuroCroissance 2, concrètement quoi de neuf ?

Les professionnels se préparent à un second flop avec cette version 2 de l’eurocroissance. Investir sur 8 ans, via un effet tunnel, sans connaître ce que pourra être le rendement, ce n’est pas facile à vendre. Surtout que le climat est plutôt anxiogène, avec les risques de faillite des assureurs, et toutes ces mesures en leurs faveurs... Après avoir autorisé le blocage des contrats d’assurance-vie, le gouvernement vient d’autoriser, sous la pression des assureurs, le piochage dans les provisions de bénéfices, revenant aux assurés, en cas de bilan annuel déficitaire. C’est tout de même un peu fort.

Le fonds Eurocroissance offre aux assurés une sécurité de l’investissement à l’échéance et une espérance de rendement supérieure à un contrat en fonds euros. Il est favorable au financement de l’économie. Parce que la souscription de 40% de la dette française par les assureurs ne serait pas favorable à l’économie ? Le fonds EuroCroissance permet de son côté la diversification des investissements sur des actifs plus risqués ou de plus long terme.

Toujours pas de rendement minimal connu d’avance...

Le produit Eurocroissance sera simplifié et rendu plus lisible par l’affichage d’un rendement unifié pour tous les épargnants. Il pourra être bonifié par des engagements d’investissement plus longs. La garantie du capital à l’échéance du contrat sera maintenue.

Dans ce contexte, alors que l’assurance-vie constitue le premier produit d’épargne en volume, la modernisation des fonds euro-croissance permettra de renforcer sa contribution au financement des entreprises et de dynamiser le rendement des contrats pour les assurés.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fonds EuroCroissance 2, (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également