Loi PACTE / Assurance-Vie : modernisation du fonds Eurocroissance, mais encore ?

Publié le

Le fonds Eurocroissance, lancé seulement fin 2013, sous le précédent gouvernement, a-t-il déjà besoin d’être modernisé ? C’est du moins l’opinion du gouvernement actuel. L’objectif ? Tenter de faire basculer une partie des 1.400 milliards d’euros placés sur les fonds euros vers des fonds à capital partiellement garanti, assorti d’une espérance de rendement plus élevé à terme. Fonds Eurocroissance II, le retour... D’un placement dont les épargnants ne veulent manifestement pas.

Hormis de nombreuses mesures (70 au total) comprises dans la loi PACTE, qui sera débattue au parlement à la rentrée 2018, figure le projet de tenter de redonner un coup de booster à l’EuroCroissance. Si une mesure phare va permettre de redonner d’importants avantages aux produits d’épargne retraite, tels que le PERP et le contrat madelin, l’assurance-vie n’est pas directement visée par cette vague de propositions. L’impact est indirect : permettre un financement plus important des entreprises.

Loi PACTE / Impacts sur l’assurance-vie

Selon le projet de loi, le fonds Eurocroissance sera modernisé afin de renforcer la contribution de l’assurance-vie au financement de l’économie et d’offrir de meilleurs potentiels de rendement aux assurés.

Seulement 20 % de l’épargne des Français placée en assurance-vie est
investie en actions. En ces temps de troubles sur les indices boursiers, certains pourraient dire que cela est déjà bien suffisants. Mais non. Le souci n’est pas là. Le souci est que le rendement moyen des fonds en euros est inférieur à l’inflation courante. 1,8 % c’est le rendement moyen des contrats d’assurance-vie en fonds euros en 2017.

2,3 milliards d’euros c’est l’encours du fonds Eurocroissance sur un encours total d’assurance-vie de 1 700 milliards d’euros dont plus de 1 400 milliards en fonds euros.

Un fonds eurocroissance modernisé ?

La baisse des taux obligataires a progressivement réduit les rendements offerts aux assurés sur les contrats en fonds euros, qui représentent 80 % de l’encours total de l’assurance-vie.

Le fonds Eurocroissance offre aux assurés une sécurité de l’investissement à l’échéance et une espérance de rendement supérieure à un contrat en fonds euros. Il est favorable au financement de l’économie. Il permet la diversification des investissements sur des actifs plus risqués ou de plus long terme.

Un rendement connu d’avance ?

Le produit Eurocroissance sera simplifié et rendu plus lisible par l’affichage d’un rendement unifié pour tous les épargnants. Il pourra être bonifié par des engagements d’investissement plus longs. La garantie du capital à l’échéance du contrat sera maintenue.

Dans ce contexte, alors que l’assurance-vie constitue le premier produit d’épargne en volume, la modernisation des fonds Euro-croissance permettra de renforcer sa contribution au financement des entreprises et de dynamiser le rendement des contrats pour les assurés.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Loi PACTE / Assurance-Vie (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également