Avec PF Grand Paris, PFO et PFO2, PERIAL AM confirme sa 1ère place en 2018

Publié le  à 0 h 0

En 2018, PERIAL a poursuivi sa gestion dynamique des patrimoines de ses SCPI, tant au niveau des investissements que de ses arbitrages. La situation locative des immeubles gérés a également été améliorée ce qui a permis de distribuer à ses épargnants et à ses investisseurs des dividendes en hausse. PERIAL AM confirme sa place de 1ère société de gestion indépendante en 2018.

PERIAL AM confirme sa place de 1ère société de gestion indépendante en 2018.

La stratégie de [a[PERIAL]a], qui s’appuie depuis plus de 50 ans sur une gestion à la fois dynamique et prudente, confirme son efficacité en 2018. La société de gestion affiche des dividendes en progression pour les épargnants et les investisseurs de ses 3 scpi. Au 30 septembre 2018, la capitalisation des fonds gérés par PERIAL (SCPI, OPCI) s’élève à près de 3,7 milliards d’euros. Plus de 550 immeubles en portefeuille pour les fonds gérés et plus de 1500 entreprises locataires. Pres de 44 000 associés, porteurs de parts de SCPI et une cinquantaine d’investisseurs institutionnels.

PF Grand Paris, la SCPI de référence pour investir dans le Grand Paris

Dividende 2018 : 21€ par part, soit :

  • Une évolution de +5% sur le montant distribué en 2017 qui s’élevait à 20€,
  • Une distribution [1] de 4,40%
  • Augmentation du prix de la part : +5% (passant de 469€ à 492€)

PFO, la SCPI PERIAL la plus diversifiée

Dividende 2018 : 46,10€ par part, soit :

  • Une évolution de +0,22% sur le montant distribué en 2017 qui s’élevait à 46€,
  • Une distribution de 4,87%

SCPI PFO2, la première SCPI verte du marché

Dividende 2018 : 8,75€ par part, soit :

  • Une évolution de +1,74% sur le montant distribué en 2017 qui s’élevait à 8,60€,
  • Une distribution de 4,51%

Cette progression reflète la bonne gestion de PERIAL Asset Management et sa capacité à investir dans les meilleurs délais et les meilleures conditions la collecte réalisée auprès des épargnants et investisseurs.

Dividendes soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale qui se réunira en juin 2019

DVM : Distribution sur Valeur de Marché. Il correspond à la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé pour l’année n, par le prix de la part acquéreur moyen de l’année n. Cette hypothèse n’est pas garantie et la SCPI pourrait être amenée à ne rien distribuer.

En 2018, PERIAL a poursuivi sa gestion dynamique des patrimoines de ses SCPI, tant au niveau des investissements que de ses arbitrages. La situation locative des immeubles gérés a également été améliorée ce qui a permis de distribuer à ses épargnants et à ses investisseurs des dividendes en hausse.

Objectifs 2019

L’objectif est de prolonger cette tendance en 2019 pour proposer des dividendes annuels potentiels orientés à la hausse :

  • Objectif PF Grand Paris : 21€ à 22€ de dividendes potentiels par part,
  • Objectif PFO : 45,50€ à 47,50€ de dividendes potentiels par part,
  • Objectif [a[PFO2]a] : 8,80€ à 9,20€ dividendes potentiels par part.

Ces objectifs dépendent des conditions de location des immeubles, et peuvent évoluer de manière aléatoire en fonction de la conjoncture économique et immobilière (taux d’occupation, niveau de loyers). La gestion active des patrimoines de nos SCPI (acquisitions ajustées à la collecte, arbitrages, interventions sur les immeubles), une activité locative bien orientée et les perspectives offertes par le marché des métropoles en France et en Europe expliquent ces objectifs en hausse.

«  Les dividendes distribués par les 3 SCPI que nous gérons sont en augmentation en 2018. Ces hausses résultent de l’amélioration de la situation locative et de la gestion active des patrimoines, grâce à l’engagement des équipes de PERIAL Asset Management » explique Eric Cosserat, Président du Groupe PERIAL. « En 2019, nous poursuivrons notre politique active de gestion, avec des objectifs de distribution en hausse. Nos stratégies sont clairement établies : le Grand Paris comme l’Europe en sont des axes forts, avec des dynamiques porteuses. Toutes les équipes du groupe restent donc mobilisées pour confirmer cette tendance et continuer d’améliorer la performance et la distribution de nos fonds. »


[1DVM : Distribution sur Valeur de Marché. Il correspond à la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé pour l’année n, par le prix de la part acquéreur moyen de l’année n. Cette hypothèse n’est pas garantie et la SCPI pourrait être amenée à ne rien distribuer.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Avec PF Grand Paris, PFO (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également