Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Faillite de SVB : un effet domino et une contagion pour les banques françaises ?

La faillite de SVB ne sera pas neutre. L’autorité américaine de régulation a mis un terme aux tentatives de SVB de faire appel au marché afin de se refinancer... Le fonds de garanti activé. Le marché du non coté va plonger.

Ls avis de tempête sot rapidement émis sur les places boursières © FranceTransactions.com / stock.adobe.com

Publié le
Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contrainte. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Taux standard de 2 % brut. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour. Offre à saisir jusqu’au 30 avril 2024 inclus.


Les impacts de la hausse d’intérêts ne met pas seulement à mal le marché de l’immobilier. Le secteur du financement des entreprises est également en crise.

 Fin de l’argent gratuit

Fin de l’argent gratuit, le secteur de la tech au régime sec. Cela fait plus d’une année que le retour à la réalité est effectif. Les taux d’intérêt reviennent à des niveaux cohérents avec l’économie. Ainsi, l’argent pratiquement gratuit, c’est fini. Le secteur de la tech est depuis en forte chute depuis désormais plus d’une année. La forte remontée des taux d’intérêt ayant sonné la fin de la récréation et du financement tous azimuts. Désormais seules les entreprises capables d’être rentables rapidement sont considérées. Les investisseurs pouvant obtenir un rendement attractif pour des risques faibles, notamment sur les emprunts d’Etat américains. La Silicon Valley Bank en a fait l’amère expérience, et face à son problème de liquidité, a été contrainte de prendre de lourdes pertes sur son portefeuille d’actifs financiers. L’autorité californienne a mis un terme à son existence en décrétant sa fermeture. Son appel aux marchés financiers restera non répondu.

 Obligations

Hausse des taux, chute du prix des obligations à taux fixe. Les obligations, ce n’est pas compliqué. C’est juste qu’il faut être capable de les porter jusqu’à leurs échéances, sans quoi, la banqueroute peut être rapide. Quand les taux d’intérêts grimpent, le cours des obligations à taux fixe chute. Or si une banque est contrainte de vendre son portefeuille obligataire afin d’assurer un niveau de liquidités suffisant pour ses clients, cela peut conduire à la faillite. Certains auront donc remarqué que la situation des assureurs en France est bien celle-ci. Si une majorité des épargnants demandaient le rachat de leurs avoirs sur leurs fonds euros, certains assureurs feraient faillite assez rapidement.

 Fonds de garantie activé

Fonds de garantie activé à hauteur de 250.000$. En Europe, le fonds de garanti bancaire est de 100.000€ par client. Aux USA, c’est 250.000$. Avec la fermeture de SVB, les plus gros perdants sont, comme toujours, les clients particuliers ainsi que les petites sociétés. Ceux dont les avoirs financiers déposés dans cette banque dépassaient les 250.000$. Ce sera une pure perte. Ainsi, selon le rapport annuel de SVB, la partie des dépôts non assurée se montait à environ 96% du total des 173 milliards de dollars confiés à l’établissement.

 le stable coin USDC instable

Impacts sur le stable coin USDC. La cryptomonnaie USDC, dite "stable" car théoriquement indexée sur le dollar, a été chahutée après que son créateur, Circle, a révélé sur son compte Twitter, que 3,3 milliards de dollars de ses avoirs étaient encore dans les caisses de SVB, inaccessibles en l’état. Encore une fois, le système cryptos montre ses limites, installé à cheval entre deux mondes.

 Effet domino en Angleterre

Un vent de panique sur le secteur bancaire s’est rapidement propagé. Alors que le secteur du Private Equity souffrait d’ores et déjà de nombreuses craintes sur les valorisations des sociétés, en Angleterre, les impacts sont d’ores et déjà attendus avec craintes. « Il existe un risque sérieux pour nos secteurs de la technologie et des sciences, dont beaucoup font affaire avec cette banque », a déclaré le ministre britannique des Finances Jeremy Hunt lors d’une interview à Sky News. Il a déclaré qu’il s’était entretenu ce week-end avec le Premier ministre Rishi Sunak et le gouverneur de la Banque d’Angleterre Andrew Bailey. Il a ajouté qu’ils préparaient permettrait de répondre aux besoins de trésorerie des entreprises touchées par l’implosion de la banque, prêteur de « certaines de nos entreprises les plus prometteuses et les plus excitantes ».

 Une crise bancaire en France ?

Il faut être clair. La probabilité est faible. La faillite de SVB ne devrait avoir que des conséquences limitées pour le secteur bancaire. Les problèmes rencontrés par la banque sont spécifiques au secteur de la tech. La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a ainsi estimé vendredi que le secteur bancaire restait "résilient". Une des conseillères économiques de la Maison Blanche, Cecilia Rouse, a pour sa part souligné que le secteur était "fondamentalement différent de ce qu’il était il y a dix ans". Pour Éric Compton de Morningstar, les déboires de SVB rappellent cependant "qu’il peut être très difficile de prévoir" comment les risques liés aux niveaux de liquidités peuvent évoluer au cours d’un trimestre et "quand ils peuvent se matérialiser".

Toutefois, comme au final, personne ne peut véritablement prédire ce qu’il va se passer, la meilleure des choses à faire est de limiter ses risques. Les petites sociétés, tout comme les particuliers, doivent avoir plusieurs comptes bancaires ouverts de plusieurs banques. Leurs dépôts doivent se limiter au montant de leur garantie financière (100.000€ par client et par banque pour les particuliers). C’est la base.

 Quid du private equity ?

Le secteur de la tech, largement représenté sur le marché du non coté, souffre de revalorisation à la baisse. Il est donc probable que les rendements du private equity s’effondrent.

Sélection des 3 meilleures offres de bienvenue pour l'ouverture d'un compte bancaire

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1MONABANQ COMPTE BANCAIREJusqu'à 160 euros offerts + taux boosté épargne de 5 % pendant 3 mois dans la limite de 150.000 euros sur votre livret épargne Monabanq Jusqu'à 160€ offerts (sous conditions). 👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2BOURSORAMA BANQUE COMPTE COURANTJusqu'à 80 euros offerts pour toute première ouverture d'un Compte Bancaire BoursoBank individuel assortie d'une carte bancaire Jusqu'à 80€ offerts (sous conditions). 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3FORTUNEO COMPTE COURANT80 euros offerts à l'ouverture de votre compte bancaire Fortuneo Jusqu'à 80€ offerts (sous conditions). 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Faillite de SVB : un effet Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Crise financière ? : à lire également