Bourse : nouveau record sur Dow Jones Industrial Average. Mais où est la crise ?

Bourse © stock.adobe.com
Les Bourses européennes ont fortement progressé mardi, à la faveur de signaux montrant un début de transition politique aux Etats-Unis après des jours de dénégation de sa défaite par le président sortant Donald Trump.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

24% de hausse du CAC40 en ligne, sans consolidation, cela sent la bulle...

Les Bourses européennes montent, tournées vers la transition à Washington

La bourse de Paris a grimpé de 1,21%, pendant que Francfort gagnait 1,26% à laclôture, et Londres 1,55%. "Les investisseurs optimistes sont aux commandes", constate David Madden, analyste pour CMC Markets UK.

A Wall Street, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average évoluait de son côté au-dessus de la barre des 30.000 points à la mi-séance vers 17H30 GMT, pour la première fois de son histoire centenaire, gagnant 1,60% sur la journée, tandis que le Nasdaq avançait de 1,07% et l’indice élargi S&P 500 de 1,47%.

Donald "Trump est en train d’accorder son feu vertà la transition politique", indique Neil Wilson, analyste en chef pour Markets.com pour expliquer la hausse des indices mardi. S’il s’est gardé de reconnaître directement la victoire de Joe Biden, le président sortant a "recommandé" lundi soir que l’agence gouvernementale chargée dutransfert du pouvoir aux Etats-Unis fasse "ce qui est nécessaire" concernant les protocoles.

De quoi éclaircir l’horizon politique aux Etats-Unis et voir un peu s’éloigner l’hypothèse d’une passation de pouvoir chaotique.
Toujours outre-Atlantique, la probable nomination de Janet Yellen, ancienne patronne de la Banque centrale américaine, au poste très stratégique de secrétaire au Trésor, continuait à soutenir les indices boursiers. Ces nouvelles permettaient d’apporter du carburant à l’envolée boursière à l’œuvre depuis le 1er novembre sous l’effet de l’annonce de la grande efficacité de plusieurs vaccins contre le Covid-19. L’indice parisien est parti pour boucler son meilleur mois depuis plus de trente ans en début de semaine prochaine.

A l’échelle européenne les progressions mensuelles des principaux indices vont de 9% pour l’indice de Zurich à 26% à Madrid.
Sur le marché obligataire, les taux à dix ans sur la dette des pays de la zone euro ont légèrement progressé en Allemagne et légèrement baissé pour l’Italie et l’Espagne, un des signes de l’appétit des investisseurs pour les produits financiers un peu plus à risque.

LES VALEURS CYCLIQUES MONTENT

En Allemagne, CONTINENTAL (+6,28% à 119,40 euros), MTU AERO ENGINES (+5,89% à 208,50 euros) et BASF (+4,74% à 61,15 euros) ont progressé, pendant qu’en France, ARCELORMITTAL a gagné 6,99% à 15,36 euros, et Renault 6,87% à 34,38 euros.

L’AERIEN BRITANNIQUE AUSSI

Ces valeurs ont profité de l’annonce selon laquelle le gouvernement britannique va réduire la quarantaine pour les voyageurs arrivant dans le pays en cas de test négatif. Le groupe IAG (British Airways) a gagné 2,40% à 170,50 pence et la compagnie aérienne EASYJET 7,78% à 840,00 pence.

Les indices en bref

Paris - CAC 40 +1,21% 5.558,42 points
Londres - FTSE 100 +1,55% 6.432,17 points
Francfort - Dax +1,26% 13.292,44 points
Madrid - IBEX 35 +2,03% 8.143,20 points
Milan - FTSE MIB +2,04% 22.145,06 points
Zurich - SMI +0,26% 10.491,59 points
Amsterdam - AEX +1,01% 607,46 points
Bruxelles - Bel 20 +3,05% 3.724,22 points
Lisbonne - PSI 20 +2,73% 4.571,02 points

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse : nouveau record (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également