Bourse : dernier week-end décisif pour le Brexit, les indices baissent

Bourse © stock.adobe.com
Les marchés européens ont fini dans le rouge vendredi, attentistes avant les dernières négociations sur un accord commercial post-Brexit et prudents sans nouveau stimulus.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Les marchés européens calent pour finir la semaine

Parmi les principales places européennes, Francfort a le plus reculé avec une baisse de 1,36%, tandis que Londres a cédé0,80% et Paris 0,76%. "La semaine a été plus hésitante", après les belles performances enregistrées depuis début novembre relèvent les analystes d’Edmond de Rothschild.
Pour reprendre le chemin de la hausse, les marchés doivent avoir une meilleure visibilité sur "l’efficacité et la sécurité des vaccins, le rythme et l’ampleur de la relance budgétaire, et la réduction de l’incertitude politique", détaillent-ils.
Or, de nombreux blocages demeurent sur les négociations commerciales post-Brexit.

Brexit : tout se joue ce WE, afin de savoir si cette arlésienne va perdurer, ou pas...

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a estimé vendredi leur échec "très très probable". Ce dernier et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se sont laissé jusqu’à dimanche pour trancher sur "l’avenir" des pourparlers.
Les négociations sont aussi paralysées aux Etats-Unis sur un plan de relance économique, démocrates et républicains n’ayant toujours pas réussi à mettre de côté leurs profondes divergences.

Baisse des indices boursiers

Les indices américains évoluaient en baisse peu après 17H30 GMT. le Dow Jones perdait 0,46%, le S&P 500 0,88% et le Nasdaq 1,17%.
D’humeur plus prudente, les investisseurs se sont redirigés vers des actifs plus sûrs, comme les taux souverains des pays européens, qui ont sensiblement baissé pendant la séance.
C’est le cas pour le taux français à 10 ans, qui a évolué autour de ses plus bas de l’année, de l’Allemagne, mais aussi de l’Espagne, dont le taux à 10 ansest passé plusieurs fois en dessous de 0%.

Volkswagen hors des clous

Volkswagen a perdu 2,98%à 140,10 euros après la confirmation jeudi par son directeur des ventes que le groupe raterait "de moins d’un gramme" la règlementation européenne sur les émissions de CO2 en 2020. Volkswagen reste "très confiant" dans sa capacité à respecter les normes dès 2021 "et les années suivantes".

Les valeurs liées à l’économie britannique souffrent

Les craintes d’un Brexit sans accord commercial, qui aura de lourdes répercussions sur l’activité économique, ont pénalisé certaines valeurs à Londres.
La banque NatWest a perdu 6,67%à 150,35 pence, le promoteur immobilier British Land 3,43% à 475,60 pence, la chaîne d’habillement Next 3,97% à 6.386,00 pence et le géant des supermarchés Tesco 2,95% à 223,80 pence.

Sanofi sanctionné

Le laboratoire pharmaceutique français Sanofi a chuté de 4% à 78,52 euros après avoir annoncé le retard pris dans le développement d’un vaccin contre le Covid-19, qu’il développe avec le Britannique GSK .

Les indices en bref

Paris - CAC 40 : -0,76% 5.507,55 points

Londres - FTSE 100 : -0,80% 6.546,75 points

Francfort - Dax : -1,36% 13.114,30 points

Madrid - IBEX 35 : -1,14% 8.063,10 points

Milan - FTSE MIB : -0,97% 21.702,16 points

Zurich - SMI : -0,04% 10.391,76 points

Amsterdam - AEX : -0,59% 614,46 points

Bruxelles - Bel 20 : -0,83% 3.649,74 points

Lisbonne - PSI 20 : -1,10% 4.742,67 points

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Bourse : dernier week-end (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également