Les Français continuent de laisser dormir leurs liquidités sur leurs comptes à vue

©stock.adobe.com
Encore une hausse de +11% des liquidités sur les comptes à vue des Français. Face à la baisse des taux de l’épargne, ces derniers préfèrent ne pas placer leur argent. L’adage un peu vaut toujours mieux que rien, ne semble donc pas s’appliquer aux placements des liquidités...

Publié le

Les Français, averses aux placements, même sans risque ?

Alors que les Français détiennent un record d’épargne en Europe, juste derrière les Allemands, ils lâchent visiblement l’affaire depuis quelques mois. Les Français ne placent plus leurs liquidités, venant ainsi gonfler le solde de leur compte à vue, pour le plus grand bonheur des banques.

+11% de dépôts laissés sur les comptes courants en février 2015

Selon les chiffres publiés par la Banque de France, la croissance de dépôts à vue se poursuit à un rythme élevé (+ 11,0 %, après + 11,5 %). La hausse des encours de titres de créance d’échéance inférieure ou égale à 2 ans (+ 47,1 %, après + 46,9 %) compense la contraction des encours des titres d’OPC monétaires (-* 7,6 % après -* 10,4 %). Après prise en compte des engagements et avoirs monétaires bruts vis-à-vis du reste de la zone euro, le taux de croissance de la composante française de l’agrégat M3 est quasi inchangé (+ 3,7 %, après + 3,8 %).

Les Français continuent de laisser dormir leurs liquidités sur leurs comptes à vue
Les Français continuent de laisser dormir leurs liquidités sur leurs comptes à vue © Fotolia.com

Décollecte importante sur les livrets épargne

Les taux trop faibles n’attirent plus, pis, ils repoussent toute envie de placement. Evidemment, le livret A n’attire plus, avec ce taux symbolique de 1%, difficile d’y souscrire. Mais les livrets fiscalisés ne font pas mieux, même pire. Ainsi, les livrets épargne fiscalisés des grandes banques à réseaux, à l’instar de ceux de la Banque Postale, Société Générale, Crédit Agricole ou encore de la BNP affichent des taux bruts nominaux de l’ordre de 0.40% à 0.80% brut. Les épargnants fuient massivement ces placements, à juste titre.

Seul espoir de rendement, jouer les taux bonifiés des super livrets.

Seule l’attractivité des taux bonifiés des super livrets, réservés aux nouveaux clients ou aux clients fidèles, permet encore de percevoir des rendements acceptables. Mais encore faut-il prendre le temps de s’en occuper, car il faut suivre ces offres, le plus souvent, très éphémères.

Livret épargne / Compte épargne : Offres promotionnelles en vigueur (septembre 2020)
Livret épargne
(Banques)
Taux boostés
(durées d'application - primes)
Taux de base (1)
Plafonds
versement
Date expiration
de l'offre
Conditions En Savoir Plus

AXA BANQUE (Livret Axa)
2.00 % (2 mois)

0.05 %
30 000 €N-C

Nouveaux clients seulement

Ouvrez un Compte bancaire AXA Banque et bénéficiez d'un taux boosté à 2% annuel brut pendant 2 mois sur vos versements de 150 € à 30.000 €

Axa

BFORBANK Livret
0.90 % (3 mois)

0.10 %
100 000 €30-09-2020 Plus que 15 jours pour en profiter !

Clients actuels seulement

Offre fidélité réservée aux clients BforBank actuels. Cette offre est nominative.
Taux boosté de 0.90% brut pendant 3 mois, dans la limite de 100.000 euros de versement complémentaire.

BforBank

CIC
1.50 % (3 mois)

0.10 %
50 000 €N-C

Nouveaux clients seulement

1.50% brut garanti pendant 3 mois (Soumis à la condition de devenir client compte courant CIC !)

CIC (Bienvenue)

MY MONEY BANK
2.00 % (2 mois)

0.60 %
75 000 €30-09-2020 Plus que 15 jours pour en profiter !

Nouveaux clients seulement

2% bruts pendant 2 mois dans la limite de 75.000 € de versement !

MyMoneyBank
(1): Taux bruts
Liste non exhaustive des offres promotionnelles des livrets épargne du marché. Les offres promotionnelles sont soumises à conditions de souscription, se référer aux sites des banques pour plus d'informations. Ce tableau des offres promos des livrets épargne est présenté trié par taux promotionnel. Informations fournies à titre indicatif uniquement.

Les comptes sur livrets comprennent les livrets A, les livrets de développement durable, les comptes d’épargne logement, les livrets d’épargne populaire, les livrets jeunes et les livrets ordinaires. L’épargne réglementée est en partie centralisée au Fonds d’épargne géré par la Caisse des dépôts et consignations et ne fait ainsi que transiter par les bilans des banques. À fin février 2015, au sein des 613 milliards de comptes sur livrets, 243 milliards sont estimés être centralisés au Fonds d’épargne. Les pensions sont des opérations d’achats temporaires de titres par la clientèle (notamment entreprises, assurances et OPC non monétaires). Les titres de créance à moins de deux ans comprennent principalement des certificats de dépôts émis par les banques françaises et souscrits par des clients qui n’ont pas la qualité d’établissement de crédit ou d’OPC monétaires.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Les Français continuent (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également