Épargne : les Français, majoritairement inquiets, vont continuer d’épargner massivement en 2021

Épargne : les Français, majoritairement inquiets, vont continuer d’épargner massivement en 2021 © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Sans surprise, le dernier baromètre Odoxa réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva, confirme que les Français vont poursuivre leur effort d’épargne sur la base de 2020. Les craintes sur l’avenir l’emportent encore sur les améliorations sanitaires attendues avec les vaccins.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Près de 200 milliards d’euros épargnés en 2020, combien en 2021 ?

La Banque de France s’apprête à publier le bilan 2020 de l’épargne en France. Si d’ores et déjà quelques chiffres sont connus, l’épargne constituée en 2020 par les Français pourrait approcher les 200 milliards d’euros. Epargne forcée ou par pure précaution, peu importe. Et pour 2021 ? D’après le dernier baromètre Odoxa réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva, 2021 devrait être probablement du même acabit, du moins sur le premier semestre, tant les craintes sont encore présetnes.

Plus d’un Français sur deux est inquiet pour ses finances

65% des Français interrogés comptent réduire leur niveau de consommation pour essayer d’épargner davantage. Le chiffre monte même jusqu’à 73% des CSP+, ceux qui peuvent concrètement mettre le plus d’argent de côté. 51% des Français se disent inquiet pour leur situation économique personnelle (15% confiants, 34% ne se prononcent pas) et une grande majorité (80%) sont inquiets pour l’avenir économique du pays (8% sont confiants et 10% ne se prononcent pas).

Une situation économique en France inquiétante

Cette tendance à l’épargne est évidemment corrélée à l’inquiétude qui a saisi tous les Français. Ainsi 84% des Français sont moins confiants concernant l’avenir de la situation économique en France, par rapport aux semaines précédentes. L’indice de confiance en l’avenir s’établit à -68, non loin du point le plus bas (-74) observé à l’automne dernier alors qu’il était remonté avec l’annonce des premiers vaccins.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1005 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 27 et 28 janvier 2021 selon la méthode des quotas.

Sur quels placements vont placer les Français ?

Comme en 2020, les épargnants vont majoritairement verser sur l’assurance-vie (plus de 116 milliards versés en 2020), suivis du livret A/LDDS (plus de 26 milliards pour le seul livret A). Le solde ira sur les comptes à termes et les comptes courant. En 2020, l’inflation annuelle étant de 0%, les épargnants n’ont rien perdu en rendement réel.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Épargne : les Français, (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également