Banque en ligne : monabanq., acteur historique de l’épargne en ligne (interview)

©stock.adobe.com
Les offres commerciales sur le marché de l’épargne en ligne foisonnent actuellement. FT fait le point avec Milès Rousseau, Responsable de service Marketing Offre chez monabanq.

Publié le , mis à jour le

(FT) : Le marché de l’épargne en ligne est en pleine ébullition ! Entre primes à l’ouverture et taux de rendement sur-vitaminés, les épargnants ont l’embarras du choix ! En effet, les banques traditionnelles, les banques en ligne et désormais les organismes de crédit, proposent tour à tour, des offres promotionnelles afin d’attirer toujours plus l’argent des épargnants.

Parmi cette de grande diversité d’offres, difficile de choisir ?

Aujourd’hui, nous recevons Milès Rousseau (MR), Responsable de service Marketing Offre chez monabanq., pour nous parler du marché de l’épargne en ligne et de l’offre de son établissement.

FT : Comment se positionne aujourd’hui monabanq. sur le marché de l’épargne en ligne ?

MR : monabanq. est historiquement un des principaux acteurs de l’épargne en ligne.

© Fotolia.com

Notre offre d’épargne est régulièrement mise en lumière dans la presse et les comparatifs des sites dédiés, comme le vôtre, que ce soit en ce qui concerne sa performance ou son caractère innovant, comme par exemple les opérations de Buzz sur notre livret dont le taux progresse selon le nombre de souscripteurs.

Nous tenons aussi à offrir à nos clients des taux standards très compétitifs (de 2 à 2.5% actuellement), stables dans le temps et donc rassurants, tout en leur faisant bénéficier régulièrement d’opérations spéciales sur leurs versements.

FT : Comment monabanq. traverse-t-elle cette bataille de l’épargne ?

MR :monabanq. compte aujourd’hui 290 000 clients. En 2011, 20 000 nouveaux clients nous ont rejoints, majoritairement des clients "épargne".

L’acquisition client est un sujet important, mais nous consacrons également beaucoup de temps, d’écoute et d’efforts à entretenir la satisfaction de nos clients.

FT : Les établissements de crédits font leur apparition sur le marché de l’épargne en ligne, est-ce une réelle menace pour monabanq. ?

MR : Plus de concurrence, cela nous motive pour apporter encore plus aux clients ! Malgré tout, le métier de l’épargne en ligne est aussi une compétence sur l’ensemble des produits d’épargne et besoins des clients, un accompagnement de ces derniers dans le temps.

D’ailleurs, nos conseillers personnels prennent ce temps pour contacter chaque nouveau client et bâtir, s’il le souhaite, une solution d’épargne personnalisée. C’est pour cela que je ne pense pas que cela soit une réelle
menace.

Il me semble en plus que nous avons conservé notre temps d’avance en termes d’innovation et de profondeur de gamme. Nous proposons par exemple depuis quelques mois des comptes à terme à taux fixe et progressif très appréciés de nos clients.

FT : Pourquoi la concurrence est-elle aussi accrue sur le marché des livrets épargne ?

MR : La concurrence s’est accrue pour deux raisons essentielles :

La première raison est la réponse à un besoin client. Le contexte économique est incertain depuis quelques années maintenant. Une certaine défiance s’est logiquement installée à l’égard des placements longs et peu liquides. L’année dernière, l’assurance-vie en a fait les frais. Les épargnants
privilégient actuellement les placements sans prise de risque, performants, garantis et disponibles comme les livrets d’épargne.

La deuxième raison est une baisse de rendement des autres produits d’épargne et de certains fonds en euros (OPCVM, monétaires, assurance-vie) qui sont en outre plus contraignants que les comptes sur livret.

FT : Pourquoi l’épargnant devrait-il souscrire un livret épargne monabanq. ?
© Fotolia.com

MR : L’épargnant doit choisir le livret d’épargne monabanq. s’il a de l’argent qu’il veut garder disponible (sans contrainte de blocage) et s’il souhaite une rémunération performante et garantie de ses fonds sur la durée puisque nous proposons ce taux de 3.3% sur 12 mois.

Mais monabanq. C’est plus que ça. Ce sont des innovations mises à disposition de l’épargnant pour gérer facilement et rapidement ses comptes, un espace client intuitif qui lui permet d’être autonome, un conseiller dédié et toute une gamme de produits bancaires et de crédit…

FT : Quels sont ses avantages par rapport à la concurrence ?

MR : Si on compare les offres longues, qui se multiplient, l’avantage de l’offre monabanq. est que le taux de 3.30% est appliqué sur tous les versements, et pas seulement sur le 1er, ou sur un versement programmé par mois.

Nous avons écouté les clients qui pour beaucoup se plaignaient de ces promotions qui ne duraient que 3 mois avec des taux souvent beaucoup moins avantageux. C’est pour cela que nous avons souhaité leur proposer une offre sur un horizon de placement plus long et plus proche leur réalité.

FT : Pourquoi est-il intéressant d’ajouter ce type de livret bancaire dans un portefeuille de placements ?

(MR) : Pour assurer un rendement régulier et performant, il est important de se constituer un portefeuille de placements multi-enveloppes. Des enveloppes dites "longues" comme le PEA ou l’assurance-vie qui sont des produits qui offrent des avantages fiscaux mais où les fonds sont bloqués, et des enveloppes dites "de précaution" comme les livrets
rémunérateurs où l’épargne est disponible à tout moment.

Ces livrets se scindent en 2 catégories :

  • les livrets réglementés, comme le livret A ou le LDD : défiscalisés mais avec un plafond de versement,
  • les livrets non réglementés, comme le livret d’épargne monabanq. : fiscalisés mais sans plafond.

FT : Proposez-vous toujours une offre jumelée avec l’ouverture du compte de dépôt ?

MR :Bien sûr. Pour toute ouverture simultanée d’un livret d’épargne monabanq. et d’un compte courant, monabanq. offre 15 euros, c’est un de nos standards.

FT:L’offre "faîtes monter le taux" va-t-elle prochainement refaire son grand retour ?

MR : Nous avons innové il y a 2 ans en étant les 1ers à proposer ce genre d’opérations. Par une mécanique virale issue du web assez en phase avec ce qu’est monabanq. et qui sont ses clients, nous avons réussi à rendre attractif un produit bancaire classique.

Aujourd’hui, nous hésitons à relancer cette opération, par peur de lasser l’internaute. Nous réfléchissons à d’autres possibilités.

FT : Une fois client, quels sont les différents produits épargne disponibles ? Avez-vous un programme de fidélité ?
© Fotolia.com

MR :Nous proposons une gamme très large de produits bancaires : livrets d’épargne, assurance-vie, OPCVM, PEA, compte-titres… Notre gamme jeunes est très performante : nous proposons le meilleur taux du marché sur le livret jeune.

Le Compte courant tout compris est très populaire chez nos clients. Il leur permet d’accéder à plus d’une quarantaine de services pour 6 euros par mois seulement.

Certains de nos produits sont exclusivement réservés à nos clients : le Livret croissance, par exemple, le 1 er livret dont le taux augmente avec le temps, récompense leur fidélité, notre gamme de comptes à terme (fixe ou progressif) est très prisée par nos clients : nous leur proposons un taux très attractif (jusqu’à 6%), et une grande disponibilité puisque sur le
CAT progressif monabanq., il n’y a aucune pénalité en cas de déblocage anticipé.

Au cours de l’année, plusieurs offres très performantes sont exclusivement proposées à nos clients : des taux bonifiés sur leur livret d’épargne, de l’abondement sur versement, du parrainage… pas seulement sur l’épargne d’ailleurs.

© Fotolia.com





Milès Rousseau, Responsable de service Marketing Offre au sein de la banque en ligne monabanq.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Banque en ligne : monabanq., : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également