Duflot 2013 : la limitation à 10 000€ des niches fiscales va-t-elle nuire au dispositif ?

Publié le

La ministre du logement Cécile Duflot vient d’annoncer jusqu’à 17% de réduction fiscale sur le futur dispositif d’immobilier locatif, successeur du Scellier. Un taux intéressant sur le papier, mais qui pourrait finalement ne pas séduire les investisseurs, en cause le plafonnement des niches fiscales...
Duflot 2013 : la limitation à 10 000€ des niches fiscales va-t-elle nuire au dispositif ?
©stock.adobe.com

Dispositif Duflot : jusqu’à 17% de réduction fiscale

Cécile Duflot, ministre du logement à indiqué que le "successeur du scellier sera plus intéressant fiscalement bien que plus contraignant pour les investisseurs.

En effet, si l’on tient compte du taux de réduction d’impots qui sera compris entre 17 et 20%, le Duflot 2013 sera bien plus intéressant fiscalement que le Scellier, qui ne permet actuellement de ne bénéficier que de 13% d’avantage fiscal.

On peut noter toutefois que lors de son lancement, le Scellier classique permettait de déduire de ses impôts jusqu’à 25% du prix d’achat.

On imagine aisément que le Duflot pourrait connaître un succès similaire que son prédécesseur. A condition toutefois que duflot 2013 ne rentre pas dans la liste des niches fiscales concernées par le plafonnement de 10 000€ par an.

Duflot 2013 : Attention au cumul des niches fiscales !

En effet, si tel était le cas, le dispositif Duflot pourrait s’avérer bien moins avantageux pour les contribuables. Le plafond de 10 000 € s’obtient en cumulant les avantages de diverses niches fiscales concernées.

Elles sont une vingtaine dont certaines très largement utilisées par les ménages Français :

Un sujet qui inquiète les professionnels de l’immobilier jugeant le possible "nichage" du dispositif catastrophique.

On devrait en savoir plus très rapidement sur le sujet. En effet, l’ensemble des modalités concernant le nouveau dispositif sera dévoilé fin septembre lors de la présentation du budget 2013.

Il sera alors possible d’évaluer plus précisément le véritable attrait du nouveau Duflot sans tomber dans le piège de l’effet d’annonce d’un taux alléchant.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Duflot 2013 : la limitation à : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également