Retraite : les Français hostiles à de nouvelles restrictions

©stock.adobe.com
Face à une qualité de vie de plus en plus incertaine pour leurs vieux jours, les Français sont majoritairement contre toutes nouvelles restrictions concernant leur retraite...

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Retraite : les Français jugent leurs efforts suffisants

Les Français refusent de nouveaux efforts concernant leur retraite. Il faut dire que suite à la dernière reforme, le sujet inquiète fortement les citoyens.

Ainsi, l’idée que de nouvelles restrictions puissent rentrer en vigueur, passe mal ! Le dernier sondage Ifop pour Sud-Ouest Dimanche met en évidence un rejet de tout nouvel effort.

Le sujet le plus polémique est le recul de l’âge de départ en retraite, 60% des sondés refusent un nouveau recul au-delà de 62 ans. L’allongement de la durée de cotisation à plus de 42 ans, irrite également 57% des sondés.

Seul sujet ou les avis sont plus mitigés, l’augmentation des cotisations retraites réglées par les employeurs comme par les salariés : 48% y sont "favorables".

Retraite : des Français lucides sur la situation

Toutefois les Français ont été plutôt lucides sur la nécessité de la refonte du régime de retraite. En 2003 avant la première reforme seul 30 % étaient favorables à un recul de l’âge de départ et le pourcentage se fixait à 45% en 2010 avant la seconde reforme.

Mais aujourd’hui les Français jugent qu’ils ont fait les efforts nécessaires. Désormais le nombre de Français favorables à un nouveau recul est en baisse, soit 40% d’entre-eux.

Concernant l’allongement de la durée de cotisation qui est prévu à plus de 42 annuités à l’horizon 2020, les avis des sondés sont sensiblement les mêmes qu’en 2010 (43% contre 46%).

Retraite : les retraités souhaitent que les jeunes travaillent plus longtemps

Les réponses fournies lors du sondage divergent en fonction de l’âge des personnes interrogées. Ce sont les plus âgés qui sont les plus favorables à un recul au-delà de 62 ans (58% des 65 ans et plus) alors que les plus jeunes n’y sont favorables qu’à 35 % en moyenne.

Méthodologie du sondage : enquête téléphonique réalisée du 7 au 8 mars 2013 auprès de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Retraite : il faut épargner le plus tôt possible !

Compte tenu des conditions de départ à la retraite qui risquent d’être particulièrement difficiles dans les années à venir, les jeunes doivent songer de plus en plus tôt à épargner, afin de se garantir une retraite confortable.

Pour cela les produits d’épargne ne manquent pas : Assurance-Vie, madelin, PERP, PERCO, épargne salariale, placement immobilier.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Retraite : les Français (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également