Epargne salariale : qu’est-ce qui freine les entreprises ?

©stock.adobe.com
Epargne salariale : les entreprises souhaitent développer leur système d’épargne salariale mais plusieurs facteurs freinent leurs projets ...

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

L’épargne salariale au sein de l’entreprise

OPTIMIND WINTER communique les résultats d’une étude conjointe réalisée avec OpinionWay, permettant de connaître les attentes et les perspectives des entreprises (BTP, Banque, Administrations...) en matière d’épargne salariale et de retraite complémentaire.

A court terme, 75% des entreprises souhaitent mettre en place de nouveaux dispositifs d’épargne salariale et de retraite supplémentaire ou renforcer les dispositifs existants.

Parmi les 86 sociétés sondées, 30 % d’entre-elles estiment que la problématique de la retraite est l’affaire de l’entreprise et de ses partenaires sociaux.

Toutefois cette bonne volonté est freinée par différents facteurs :

  • le coût des dispositifs additionné au contexte de crise pour 72 % des entreprises.
  • la complexité des régimes pour 50 % d’entre-elles,
  • l’instabilité réglementaire pour 61 % des établissements sondés.

Répartition des dispositifs d’épargne salariale au sein des entreprises questionnées :

  • le PEE reste majoritairement développé, 81 % des entreprises ;
  • le régime de retraite à cotisations définies obligatoire (Article 83), 59% ;
  • le PERCO, 52% ;
  • le régime de retraite à prestations définies, 24% ;
  • le régime de retraite à cotisations définies facultatif (Article 82), 7%.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne salariale : qu'es : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également