Dépendance : soyez prévoyant, l’Etat reporte la réforme

Publié le , mis à jour le

Une fois de plus, la réforme sur la dépendance pourtant présentée comme un dossier prioritaire du quinquennat est reportée. Se protéger contre la perte d’autonomie est plus que jamais une sécurité à prendre en compte...
Dépendance : soyez prévoyant, l'Etat reporte la réforme
©stock.adobe.com

Réforme de la dépendance : oui, mais on verra plus tard !

Alors que François Fillon parlait toujours de la réforme de la dépendance comme d’une priorité, mi-juin dernier, aujourd’hui elle ne l’est déjà plus. Mesures d’austérité, crise de la dette... le dossier de la dépendance doit être une nouvelle fois remis à une date ultérieure : début 2012 selon notre premier ministre.

Éclipsé par les nombreuses taxes misent en place dans le plan de rigueur, cette mesure ou plutôt absence de mesure est passée inaperçue.
Pourtant le sujet de la dépendance est particulièrement important dans une France vieillissante. De nombreux français sont déjà ou vont être confrontés à la perte d’autonomie dans un futur proche. Comment vont-ils assumer la charge financière très lourde d’un parents dépendant ? vont-ils avoir des places disponibles dans des structure d’accueil adaptés ? Rien n’est moins sur !

Dépendance : savoir anticiper les risques

Pour éviter de devenir un jour, un poids financier pour ses proches, il est crucial de se préparer à l’éventualité d’une perte d’autonomie. Seule solution, anticiper en mettant de l’argent de coté sans attendre ou se protéger à l’aide d’une assurance :

  • Les contrats de prévoyance (type "décès") permettent de se garantir le versement d’une rente en cas d’invalidité. L’inconvénient principal de ce type de contrat est qu’il est a fonds perdus. Cest a dire qu’en cas de non survenu d’un état de dépendance le capital ne peut être récupérer.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Dépendance : soyez prévoyant, : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également