Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Crédit Mutuel / assurance emprunteur : la fin du questionnaire de santé pour les clients fidèles depuis plus de 7 ans...

Crédit Mutuel : la fin du questionnaire de santé pour les clients fidèles depuis plus de 7 ans... © FranceTransactions.com
Un bon coup de pub mais pas seulement ! Le Crédit Mutuel signe encore une belle emprise sur les médias, mais la fin du questionnaire de santé, sera seulement, sous conditions, et pour ses clients les plus fidèles depuis au moins 7 ans (dont la banque connaît donc tous les antécédents). Cela ressemble à s’y méprendre à une bonne opération de communication rondement menée. Mais les clients actuellement assurés, soumis à une surprime d’assurance, vont bénéficier d’une remise, c’est la vraie bonne nouvelle !

Publié le , mis à jour le

Dans un communiqué de presse publié ce jour, le Crédit Mutuel annonce supprimer le questionnaire de santé pour ses clients dont l’ancienneté est supérieure à 7 années, dans le cadre de l’assurance emprunteur, pour un crédit immobilier portant sur leur résidence principale. Les clients concernés doivent être âgés de moins de 62 ans. Les clients actuellement assurés auprès du Crédit Mutuel et payant une surprime pour des raisons de santé verront leur prime d’assurance emprunteur diminuer à compter du 1er décembre 2021.

7 ans, c’est long...

Au Crédit Mutuel [1], 3e banque de détail française, souhaite que ses sociétaires et clients aient accès à la propriété sans discrimination liée à la santé. Mais pour cela, il faudra avoir fait ses preuves pendant de longues années au Crédit Mutuel... Durant 7 années. Les mauvais esprits pourront dire que cela laisse largement le temps à la banque d’examiner les dépenses de santé de ses clients. Mais bien évidemment, ce ne sera pas le cas, ce serait contraire à la réglementation.

Suppression du questionnaire de santé

Dans ce contexte, le Crédit Mutuel met en place un nouveau dispositif exclusif, solidaire et mutualiste, visant la suppression pure et simple des formalités médicales pour ses clients fidèles, dans le cadre de l’achat de la résidence principale. A compter d’aujourd’hui, les clients fidèles n’auront plus à remplir de questionnaire de santé pour l’acquisition de leur résidence principale. Dès lors, ils n’auront plus de formalités médicales, et ainsi, ils ne feront plus l’objet de surprimes ou exclusions liées à leur état de santé. Ils seraient ainsi 150.000 par an à ne plus à avoir à remplir ce questionnaire de santé. Mais le Crédit Mutuel n’indique pas combien par eux seront gagnants grâce à cette nouvelle mesure, car les emprunteurs sans souci de santé, cela ne change rien.

Crédit mutuel, assurance emprunteur pour un crédit immobilier pour une résidence principale uniquement : aucun questionnaire de santé ne sera demandé sous les conditions suivantes :
  • Réservé aux clients domiciliant leurs revenus principaux depuis 7 ans au Crédit Mutuel ;
  • Montant assuré jusqu’à 500.000 € par emprunteur ;
  • Assuré âgé de moins de 62 ans lors de la souscription.

Il est à noter que l’assurance emprunteur du Crédit Mutuel n’apparaissait pas, de fait, parmi les moins onéreuses du marché.

Réduction pour les clients actuels

Pour les clients déjà titulaires d’une assurance emprunteur au Crédit Mutuel (correspondant à ces conditions) et faisant l’objet d’une surprime ou d’une exclusion, ces surprimes seront supprimées à compter du 1er décembre 2021. L’initiative prise par le Crédit Mutuel s’inscrit dans le prolongement de la Loi Evin qui interdit la discrimination des malades dans les complémentaires santé et de la Gender Directive qui prohibe
les écarts tarifaires entre les femmes et les hommes.

Clients actuels, soumis à des surprimes, remboursés de combien ?

Dans son communiqué de presse, le Crédit Mutuel indique des exemples, pour un prêt de 200 000 euros sur 20 ans :

  • Jacky, 50 ans, cancer du pancréas récent : refus d’assurance emprunteur, désormais ce sera possible !,
  • Claire, 43 ans, diabétique : surprime de 20 euros par mois (4 800€ sur la durée du prêt),
  • Jean-Jacques, 55 ans, victime d’un accident vasculaire cérébral, surprime de 24 euros par mois (5 760€ sur la durée du prêt),
  • Albert, 50 ans, rupture des ligaments croisés : exclusion liées à éventuelles suites et séquelles de son accident, désormais ce sera possible.

[11 Crédit Mutuel Alliance Fédérale (fédérations Centre Est Europe (Strasbourg), Sud-Est (Lyon), Ile-de-France (Paris), Savoie-Mont Blanc (Annecy), Midi-Atlantique (Toulouse), Loire-Atlantique et Centre-Ouest (Nantes), Centre (Orléans), Normandie (Caen), Dauphiné-Vivarais (Valence), Méditerranéen (Marseille), Anjou (Angers), Massif Central (Clermont-Ferrand) et Antilles-Guyane (Fort-de-France)), Crédit Mutuel Nord Europe (Lille), Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse Normandie (Laval) et Crédit Mutuel Océan (La Roche-sur-Yon).

📧 Newsletter FranceTransactions.com

Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informé sur l’épargne et les placements. 👉 Abonnez-vous à notre lettre quotidienne. Gratuite, sans engagement, sans spam, désabonnement aisée sur le lien présent sur chaque envoi en bas du courriel.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Crédit Mutuel / assurance (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Crédit Mutuel : à lire également