Epargne salariale : L’abondement en question

Publié le , mis à jour le

Epargne Salariale : L’abondement est une somme versée par l’employeur qui récompense l’effort d’épargne des salariés sur le plan épargne de l’entreprise. Zoom sur ce dispositif particulièrement favorable aux salariés...

Abondement : Quand l’épargne du salarié est boostée par l’entreprise

L’abondement est une somme que l’entreprise peut verser annuellement sur le PEE et le PERCO en complément des versements personnels du salarié. Ainsi l’entreprise contribue à l’effort d’épargne du salarié.

L’entreprise peut abonder l’intéressement, les versements volontaires ainsi que la participation.

Epargne salariale : Montant de l’abondement

Le niveau d’abondement est définit par l’entreprise lors de la mise en place du Plan Epargne Entreprise (PEE). Il peut être révisé chaque année par l’entreprise.

Les versements au titre de l’abondement sont plafonnés. Le montant indexé sur Le plafond annuel de la Sécurité sociale (Pass) est révisé chaque année.

Les plafonds d’abondement pour l’année 2013 sont de :

  • PEE / PEI : 2.962,56€ par an et par salarié
  • PERCO / PERCOI : 5.925,12 € par an et par salarié

(Plafond Annuel de la Sécurité Sociale 2013 : 37.032 €, PEE/PEI : 8% du PASS, PERCO/PERCOI : 16%)

Le montant maximal peut être majoré de 80% si le plan est investi en actions de l’entreprise.

Attention ! L’abondement de l’entreprise ne doit également pas dépasser 300 % des versements personnels des épargnants.

Abondement : une fiscalité très favorable

Comme la participation et les primes d’intéressement, l’abondement est totalement exonéré de charges sociales (hors CSG et CRDS).

L ’abondement est exonéré d’impôt sur le revenu dans la la limite du plafond individuel annuel prévu par le plan d’épargne salariale.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne salariale : L'abo : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)