Fiscalité des intérêts 2016

Publié le , mis à jour le

Les intérêts des livrets épargne sont soumis à l’impôt sur le revenu, ou au prélèvement libératoire forfaitaire, selon le montant des intérêts générés.

La fiscalité des intérêts perçus en 2016 en change pas par rapport à 2015. Les intérêts sont soumis au taux marginal d’imposition le plus élevé du foyer fiscal de l’épargnant. Mais ce dernier peut encore opter, sous condition, pour le prélèvement libératoire.

Fiscalité des intérêts 2016 : Option du prélèvement libératoire forfaitaire, si et seulement si...

Le prélèvement libératoire n’a pas disparu ! Il reste toujours accessible aux épargnants dont le montant total des intérêts perçus ne dépasse pas 2 000 €. Son activation est à effectuer lors de l’établissement de sa déclaration de revenus.

L’option fiscale du Prélèvement Libératoire Forfaitaire disparaît dès que le seuil de 2 000 € d’intérêts est atteint !
L’option fiscale du Prélèvement Libératoire Forfaitaire disparaît dès que le seuil de 2 000 € d’intérêts est atteint ! © Fotolia.com

Attention toutefois, l’option fiscale du prélèvement libératoire forfaitaire ne sera plus accessible aux épargnants dont le montant total des intérêts de tous leurs placements épargne de taux (livrets épargne fiscalisés, comptes à terme, comptes rémunérés, coupons d’obligations, etc.) au cours de l’année sera inférieur à 2 000 €. Il vous faudra alors surveiller de près vos intérêts perçus afin de ne pas dépasser ce seuil !

Fiscalité des intérêts 2016

Les intérêts des livrets fiscalisés sont soumis à la tranche marginale d’imposition la plus élevée du contribuable.

Taux d'imposition des intérêts via l'impôt sur le revenu.
Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) ou Flat Tax
Depuis le 1er janvier 2018, les intérêts sont soumis par défaut au PFU (ou Flat Tax). Le contribuable peut néanmoins opter pour leur imposition sur son IR. Cette option est alors applicable pour l'ensemble des revenus issus des placements financiers.
Taux ImpositionPrélèvements sociauxTaux Global PFU / Flat Tax
12.8 %15.50 %30 %
Option imposition des intérêts via IR
Taux Marginal d'Imposition (TMI)(1)Taux + PS(2) CSG déductible(3) Taux Global(4)
0,00 %15,50 %0,00 %15,50 %
14,00 %29,50 %0,71 %28,79 %
30,00 %45,50 %1,53 %43,97 %
41,00 %56,50 %2,09 %54,41 %
45,00 %60,50 %2,30 %58,21 %
(1) : Barème 2016 des impôts sur le revenu. Déterminez votre TMI
(2) : Taux des prélèvements sociaux, prélevés à la source.
(3) : Taux de déduction de la CSG.
(4) : Taux global d'imposition des intérêts.

Fiscalité des intérêts : Quand opter pour le prélèvement libératoire forfaitaire ?

Imposition des intérêts (livrets fiscalisés, comptes à terme) : Choisir entre IR et PLF selon sa tranche marginale d'imposition pour les épargnants percevant moins de 2 000 € d'intérêts dans l'année.
Tranche marginale d'imposition sur le revenu (1) Taux d'impôt IR(3)Taux d'imposition des intérêts via PLF(2) Taux d'imposition des intérêts via IR(3) Choix à effectuer
Jusqu'à 9.700 €0,00 %30,00 %15,50 %Option IR
De 9.701 € à 26 791 €14,00 %30,00 %28,79 %Option IR
De 26 792 € à 71 826 €30,00 %30,00 %43,97 %Option PLF
De 71 827 € à 152 108 €41,00 %30,00 %54,41 %Option PLF
A partir de 152 109 €45,00 %30,00 %58,21 %Option PLF

(1) : Barème 2016 des impôts sur le revenu.
(2) : PLF : Prélèvement libératoire forfaitaire. Attention, cette option n'est plus accessible aux épargnants percevant plus de 2 000 € d'intérêts au cours de l'année.
(3) : IR : Imposition sur le revenu.

Les contribuables dont la tranche marginale d’imposition de leur foyer fiscal est supérieur ou égal à 30% réduisent le montant de l’impôt à payer sur leurs intérêts perçus en optant pour l’option du prélèvement libératoire. Le seuil de 2 000 € d’intérêts perçus ne doit pas être dépassé dans ce cas.

Pour les contribuables dont la tranche marginale d’imposition est inférieure à 30%, aucun intérêt d’opter pour le prélèvement libératoire. Attention, le Fisc applique le choix fiscal du contribuable, parmi ses choix éligibles, qu’il soit avantageux ou désavantageux pour ce dernier. De trop nombreux épargnants optent encore pour le prélèvement libératoire à tort.

Demande de dispense d’acompte fiscal pour 2017 : A Effectuer avant le 30 novembre 2016 !

Demande de dispense d’acompte : A Effectuer avant le 31 mars 2013 pour l’année 2013 !
Demande de dispense d’acompte : A Effectuer avant le 31 mars 2013 pour l’année 2013 ! © Fotolia.com

Pour 2017, la demande de dispense d’acompte fiscal est à effectuer avant le 30 novembre 2016. Il s’agit d’une attestation sur l’honneur à envoyer à chacune de ses banques.

Modèle de lettre de demande de dispense d'acompte fiscal : La demande de dispense doit être adressée à chacune de vos banques, cf le modèle de lettre de demande de dispense d'acompte fiscal.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fiscalité des intérêts (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également