PEL : le bon plan épargne pour 2013 ?

©stock.adobe.com
Le Plan Epargne logement est un des seuls placements épargne réglementé à conserver un taux de rendement de 2,50 % en 2013. Focus sur un placement parfois délaissé par les Français.

Publié le

Placement 2013 : finit le livret A, place au PEL !

Avec un livret A et un LDD à 1,75 % depuis le 1er février, l’épargne réglementée a perdu de sa superbe. Pourtant, on oublie trop souvent que le PEL a conservé son taux de 2,50 % et reste donc un placement épargne très intéressant.

Si le PEL est souvent utilisé pour réaliser à terme un projet immobilier, n’oubliez pas que son rendement en fait un placement d’épargne intéressant quelque soit votre objectif d’investissement futur.

Le LEP : Pour les foyers payant moins de 769 euros d'impôt sur le revenu par an, le livret d'épargne populaire (LEP) permet de verser jusqu'à 7.700 € rémunéré au taux de 2,25 % depuis le 1er février 2013 (0,5 point de plus que le livret A).

Le PEL en détails

Bloquée pour une durée minimale de 4 ans, l’épargne collectée sur votre PEL vous permettra aussi d’obtenir un prêt immobilier à des conditions avantageuses. En outre, le PEL donne droit à une prime de l’Etat qui dépendra du type de bien immobilier et qui ne sera versée qu’à partir de 5.000 € empruntés.

Côté rendement il est très intéressant puisqu’il est net d’impôt. Vous devrez en revanche vous acquittez chaque année des prélèvements sociaux (15,5 % actuellement).

Pour les PEL ouverts après le 1er mars 2011, un [a[taux d’intérêt]a] plancher a été fixé à 2,50 % ce qui implique un taux net de prélèvement sociaux de 2,11 %.

Pour le prêt, le montant est plafonné à 92.000 € dans la limite des droits à prêt acquis. La durée du prêt est comprise entre 2 et 15 ans. Il est disponible pour :

  • l’acquisition d’une résidence principale ;
  • la construction, l’extension de l’habitation principale ou secondaire ;
  • l’acquisition d’un local à usage commercial ou professionnel (si le local comporte également la résidence principale de l’emprunteur) ;
  • la souscription de parts de SCPI destinée à l’habitation ( au moins 90 % d’immobilier d’habitation).
Attention ! Au bout de 12 ans de détention, le PEL se transforme en compte épargne classique. Les droits sur les prêts sont alors perdus et les intérêts sont fiscalisés.

PEL : récapitulatif

Dépôt minimal à l’ouvertureDépôt minimum par an Durée minimale d’épargne Plafond des dépôtsTaux de rémunérationFiscalitéprélèvement sociauxTaux nets
225 €
540 €
4 ans
61.200 €
2,50 %
net d’impôts
15,50 %
2,11 %

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article PEL : le bon plan épargne (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également