Epargne retraite 2010 : Les placements préférés des épargnants

Publié le , mis à jour le

Epargner pour se constituer une épargne retraite complémentaire est devenu nécessaire. Quels types de placements épargne choisir ? Vos avis sur la question...

Epargne retraite : Organiser sa propre épargne retraite complémentaire n’est pas un luxe !

Notre système de retraite par répartition n’est plus adapté. Inutile de se voiler la face plus longtemps, pour avoir un pouvoir d’achat suffisant lors de notre retraite, il faudra compter sur une épargne retraite complémentaire.

Epargne retraite : Quels placements épargne retraite choisir ?

Paradoxalement, les placements préférés des Français, pour se constituer une épargne retraite complémentaire, ne sont pas les produits épargne dédiés à cet effet !

Ainsi, d’après notre mini-sondage en ligne, les placements préférés d’épargne retraite restent l’assurance-vie et l’immobilier et les livrets épargne.

Les placements épargne retraite dédiés à la retraite complémentaire souffrent encore de méconnaissance, mais également il est vrai de manque de performance, notamment pour le PERP, dont les rendements sont anormalement bas par rapport à ceux des fonds euros des contrats d’assurance-vie.

Placements épargne les plus connus dédiés à l’épargne retraite complémentaire
EpargnantsProduits épargne retraite les plus connus
SalariésPERP, PEE, PERCO
Fonctionnaires ou assimilésPréfon retraite
Indépendants, professions libéralesContrats Madelin

Si pour les fonctionnaires, un placement épargne retraite complémentaire ne fait pas débat (Préfon retraite), il n’en est pas de même pour les épargnants salariés du privé, pour lesquels le PERP a été mis en place.

Le PERP n’est un placement très heureux : surtout favorable aux salariés aisés, et peu intéressant pour le plus grand nombre : un comble alors que nos futures retraites se réduisent en peau de chagrin.

Ainsi, le PERP (Plan Epargne Retraite Populaire) ne déclenche toujours pas de grands mouvements de collectes. La réduction d’impôt à la clé n’y change rien. Ses faibles rendements par rapport à l’assurance-vie ainsi que sa capacité à favoriser les contribuables les plus fortement taxés en font un placement qui attire peu les épargnants.

PERCO : Le placement épargne retraite qui a le vent en poupe !

Les produits d’épargne salariale sont en vogue, et c’est tant mieux ! Malheureusement, si les grandes entreprises proposent ce type d’épargne, les TPE et PME sont beaucoup plus réservées sur ce type de placement.

Le PERCO (Plan Epargne Retraite Collectif) permet, dans le cadre d’un accord d’entreprise, de placer son argent (complété par un abondement de l’entreprise allant jusqu’à 300% des sommes versées !) collectivement sur des supports proposés par le gestionnaire du PERCO. Placement d’épargne complémentaire idéal le PERCO a vu ses encours gonfler de plus de 60% en 2009.

Assurance-vie : Toujours la préférence des épargnants !

Si le livret A a la palme du nombre de comptes ouverts (plus de 50 millions de livrets A ouverts), les contrats d’assurance-vie ont eux la palme du montant des dépôts (plus de 1 100 milliards d’euros !), et c’est bien ce qui compte du reste...

Les fonds en euros (sans risque de perte de capital) sont plébiscités par les Français. Même orientés à la baisse, les rendements des fonds en euros sont pour la plupart au-delà des 4% nets de frais de gestion, brut des prélèvements sociaux. Les meilleurs rendements dépassent les 4,50% et quelques fonds en euros de grande qualité approchent même les 5% de rendement annuel. Rien à voir avec les 1,25% du livret A...

epargne retraite 2010 Assurance-vie, fond en euros : Les meilleures offres de taux garanti pour 2010

Livret épargne : Succès d’un placement rapidement disponible et sans aucun risque !

Sans conteste le placement le plus simple à appréhender, le livret épargne reste largement considéré par les épargnants. Cependant, le livret épargne est plus orienté court terme, son taux est lié aux évolutions des taux courts des marchés. Mais, il n’en reste pas moins un placement apprécié, car l’absence de risque, et surtout la totale disponibilité du capital placé en fait un produit épargne idéal en période d’incertitudes économiques.

epargne retraite 2010Quel livrets épargne choisir ? Calcul du meilleur livret épargne

epargne retraite 2010A la recherche des meilleures offres ? Taux boostés des livret épargne

Investissement immobilier : Une épargne retraite soumise aux cycles de l’immobilier

Investir dans la pierre pour sa retraite est attractif. Encore faudra-t-il nécessairement sécuriser ses investissements immobiliers avant son départ en retraite. En effet, les cycles de l’immobilier, d’une dizaine d’années en général, peuvent largement faire chuter le rendement du portefeuille immobilier en cas de chute des prix de l’immobilier.

Les dispositifs fiscaux d’aide à l’investissement dans l’immobilier locatif, tels que Scellier peuvent aider à monter ce type de projet, mais encore une fois, ils ne peuvent en aucun cas, en être la motivation première. Un investissement dans la pierre est important et à long terme.

Plutôt que d’investir directement dans l’immobilier physique, la pierre-papier, via des scpi ou opci permet maintenant d’investir dans seulement des fonds dédiés à l’immobilier. D’une part les risques sont diminués (le risque ne porte plus sur un seul logement), et les soucis de gestion locatives du bien ne sont plus à votre charge. L’inconvénient reste les frais de ce type de placement, qui, reste non disponible selon les fonds avant une dizaine ou une quinzaine d’années.

Investissements boursiers : Une fausse réputation de meilleur placement à long terme

Il aura fallu vivre la dernière crise financière pour que la presse spécialisée cesse de titrer sur la bourse, comme étant le meilleur placement à long terme. Avec des cracks récurrents, selon des cycles imprévisibles, la bourse n’a rien du meilleur placement à long terme. Les épargnants les moins réactifs en savent quelque chose... La bourse est certes le placement qui potentiellement peut offrir le rendement le plus élevé à long terme, mais encore faut-il savoir échapper à ses chutes vertigineuses... et pour une période d’investissement sur près de 20 ans, il faudra donc savoir éviter de l’ordre de 3 à 4 cracks boursiers, tout le contraire d’un placement "tranquille".

Après le crack de la bulle internet en 2000, celle de la crise financière en 2008, difficile de concevoir qu’un placement 100% en bourse soit une solution idéale pour obtenir avec certitude une épargne retraite complémentaire. La gestion des risques en bourse est la clé de ce type d’investissement. Sans gestion active des réactions vives de la bourse, mieux vaut éviter d’investir sur des titres vifs (actions, obligations, etc.) et passer la main en investissant sur des sicav ou fcp. Il n’en reste pas moins vrai qu’il faut alors continuer de surveiller les évolutions du marché, et arbitrer dés qu’une plus-value est constatée, de l’ordre de 10 à 20%.

epargne retraite 2010Investir en bourse à moindre frais, c’est déjà gagner un peu : Comparateur des frais de courtage

Epargne retraite : Ne pas tout jouer sur un seul placement est la clé de la sérénité pour sa retraite !

Rien de nouveau, pour bien épargner pour sa retraite, il faut diversifier ses placements. Le poète disait, la richesse est dans la différence. En matière d’épargne, la richesse et la sécurité sont dans la diversité des placements. Tout miser sur la bourse, l’assurance-vie ou l’immobilier est une erreur, car les risques pris sont trop élevés. Avec un horizon de placement à plus de 10 années, considérer que tous les avantages d’un type de placement peuvent être réduits à néant est prudent, aussi bien au niveau fiscal, qu’au niveau des rendements, le mieux est encore donc de panacher ses placements.

Epargne retraite : Vos placements épargne favoris !

Ce sondage en ligne, effectué sur le site FranceTransactions.com, du 26 janvier 2010 au 12 mars, auprès de 2242 votants, et ne peut être considéré comme représentatif de l’opinion des épargnants Français, compte-tenu de l’absence d’échantillonnage des votants.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne retraite 2010 : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également