Mes-Placements Liberté évolue en proposant également des titres vifs, des trackers et la SCI Capimmo !

©stock.adobe.com
Le contrat d’assurance-vie Mes-Placements Liberté, assuré par Spirica, propose dorénavant aux épargnants des titres vifs (actions du CAC40, CAC Next 20 et Eurostoxx 50) ainsi que pas moins de 23 trackers. La SCI Capimmo de Primonial vient également compléter la gamme de supports immobiliers déjà bien fournie (15 SCPI + 1 OPCI) de ce contrat.

Publié le

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Des nouveautés pour la rentrée pour ce contrat mes-placements liberté : 90 titres vifs, 23 trackers et 1 SCI sont ajoutés à la liste déjà étoffée des supports disponibles.

Intégration de la recherchée SCI Capimmo de Primonial

Le contrat d’Assurance-Vie Mes-Placements Liberté intègre depuis peu la recherchée SCI Capimmo de Primonial. Les épargnants étant actuellement friands d’investissement sur l’immobilier.

La SCI Capimmo créée en 2007 est un fonds d’investissement alternatif accessible exclusivement en unité de compte au sein d’un contrat d’Assurance Vie. L’objectif de ce support est la constitution, la gestion et la valorisation d’un patrimoine immobilier diversifié. Composée majoritairement d’immobilier collectif non coté, et plus spécifiquement de Sociétés Civiles de placement immobilier, la SCI Capimmo permet d’accéder aux opportunités du marché de l’immobilier d’entreprise et de bénéficier de sa performance.

90 titres vifs accessibles dans votre contrat d’assurance-vie !

Avec mes-placements Liberté, vous pouvez investir directement dans des actions françaises et européennes. Les valeurs éligibles figurent parmi les indices suivants :

  • CAC 40 : les 40 plus grandes capitalisation boursières françaises
  • CAC Next 20 : les 20 suivantes
  • Eurostoxx 50 : les 50 plus grandes sociétés de la Zone Euro.

A savoir avant d’investir :

  • Ces supports supportent des frais spécifiques de 0,60 %. Ces frais viennent en majoration ou minoration de la valeur liquidative du titre (cours de clôture).
  • Ces supports ne sont pas éligibles aux opérations programmées (versements, rachats partiels) et aux options de gestion.
  • Le minimum d’investissement sur le support est de 10 000 €
  • Les dividendes éventuels versés par les actions seront automatiquement investis dans l’Actif Général de Spirica.
  • L’investissement dans des titres vifs nécessite la signature d’un avenant.

Proposition de 23 trackers / ETF

C’est la grande tendance du moment : proposer des ETF ou trackers au sein de contrats d’assurance-vie. Néanmoins ce type de support reste réservé aux investisseurs avertis. Les risques de perte de capital étant pour le moins importante.

  • Avantages des fonds indiciels : Les fonds indiciels reproduire la performance de l’indice qu’ils copient. Cette performance n’est atteinte que par environ un tiers des gérants de fonds actions non-indiciels.
  • Inconvénients des fonds indiciels : Lorsqu’un indice subit une forte baisse de sa valeur liquidative, le gérant d’une Sicav ou d’un FCP indiciel ne peut aller se réfugier sur une classe d’actifs plus sécuritaire. Il est obligé de continuer à répliquer la composition de l’indice.

Attention, les ETF supportent des frais spécifiques de 0,20 %. Ces frais viennent en majoration ou minoration de la valeur liquidative de l’ETF (cours de clôture). Ces supports ne sont pas éligibles aux opérations programmées (versements, rachats partiels) et aux options de gestion.

Attention, comme tout placement dans l'immobilier, les SCPI sont des placements à risques de perte de capital.
  • Risque de perte en capital : le prix des parts de SCPI peut varier à la hausse, comme à la baisse. La valorisation des parts de SCPI dépend des conditions du marché de l'immobilier, sans tenir compte de la qualité intrinsèque des biens détenus.
  • Risque de rendement : aucun rendement n'est garanti. Une SCPI peut ne pas servir le moindre rendement. Les performances passées ne préjugent strictement en rien des performances à venir.
  • Risque d'illiquidité : En achetant des parts de SCPI en direct, vous n'êtes pas certain de pouvoir les revendre. Les cessions peuvent être organisées par le gestionnaire, mais restent de gré à gré. En cas de retournement du marché de l'immobilier, vous ne pourrez probablement pas revendre vos parts (hormis investissement via un contrat d'assurance-vie, l'assureur prenant à sa charge ce risque d'illiquité).
  • Risque de crédit : le financement de parts de SCPI à crédit représente une prise de risque importante, fortement déconseillée aux investisseurs n'ayant pas le capital nécessaire pour solder le crédit à tout moment.
  • Risque de devise : pour les SCPI investies hors zone euro, les revenus potentiels et la valeur de parts de SCPI peuvent être impactés par l'évolution du cours des devises.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Mes-Placements Liberté (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également