Placement immobilier

Publié le , mis à jour le

Placement immobilier : investir dans l’immobilier est un placement financier à long terme. Le placement immobilier peut s’accompagner de dispositifs fiscaux permettant de réduire l’imposition sur les revenus. Tous les détails sur le placement immobilier...

Placement immobilier

Le placement immobilier permet d’investir dans des biens (habitations, logements commerciaux). A long terme, une plus-value potentielle est attendue, avec la revente.

- Rentabilité moyenne d’un placement immobilier

La rentabilité des placements immobiliers se base sur les revenus issus de la location des biens, charges déduites. Avec un financement via un crédit, la rentabilité de biens immobiliers reste faible. Les plus-values lors de la revente sont effectivement le principal attrait de ce type de placement.

Les rendements de l’immobilier locatif sont en baisse ces dernières années, entre 1,5 et 3% pour de l’immobilier d’habitation, et entre 3 et 5% pour l’immobilier d’entreprise. Quelques biens immobiliers de commerce ou d’entreprise peuvent générer des revenus plus élevés (jusqu’à 7%), mais les plus-values lors de la revente des biens sont plus faibles.

Pour les particuliers, le placement dans l’immobilier s’accompagne de dispositifs d’incitations fiscales, permettant de réduire, voir de supprimer dans certains cas, l’imposition sur les revenus de l’investisseur.

Placement immobilier : Acheter en direct ou via des SCPI ou OPCI ?

Placement immobilier : Acheter en direct ou via des SCPI ou OPCI ? © fotolia.com

Acheter de l’immobilier en direct, c’est investir un capital conséquent. Pour les épargnants souhaitant investir progressivement ou réduire les risques locatifs, acheter de l’immobilier via des parts de SCPI est pertinent. Avec un capital de quelques milliers d’euros (financés à crédit ou pas !), l’investisseur peut alors détenir des parts sur les différents secteur de l’immobilier (bureaux, habitation, duflot, malraux, etc).

SCPI Gestionnaires DVM (rendement) (*)
(Année)
BTP IMMOBILIERFIDUCIAL GERANCE9.55 %
(2016)
CORUMCORUM AM6.30 %
(2016)
VENDOME REGIONSVENDOME CAPITAL PARTNERS6.23 %
(2016)
IMMAUVERGNEVOISIN5.39 %
(2016)
PLACEMENT PIERREFONCIA PIERRE GESTION5.16 %
(2016)
BUROBOUTICFIDUCIAL GERANCE5.15 %
(2016)
CAPIFORCE PIERREPAREF GESTION5.13 %
(2016)
SOPRORENTEBNP PARIBAS REIM5.11 %
(2016)
PIERRE EXPANSIONFIDUCIAL GERANCE5.10 %
(2016)
CRISTAL RENTEINTERGESTION5.03 %
(2016)
(*) : DVM : Depuis le le 1er juillet 2012, la notion de rendement de SCPI est remplacée par le Taux de Distribution sur Valeur de Marché (DVM) qui est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année n (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l'année n.

Classement effectué sur la base des SCPI référencées sur notre site. Liste non exhaustive des offres du marché.

DVM bruts.

Pour choisir ses SCPI de nombreux sites existent, nous éditons de notre côté le comparatif des SCPI et également le guide des OPCI pour les particuliers.

Placement immobilier : les dispositifs fiscaux les plus avantageux

- Pinel : acheter dans le neuf pour louer

Investir dans l’immobilier en pinel © fotolia.com

La loi pinel, mise en application depuis le 1er septembre 2014, permet de réduire son impôt direct à payer, dans la limite de 6 000 € par an. La déduction d’une partie de ses revenus fonciers peut être effectuée via le déficit foncier, comme pour tout investissement immobilier locatif. Le dispositif pinel impose un investissement locatif dans le neuf, sous plusieurs contraintes, dont certaines sont fortes (loyers soumis à un barème, etc.).

En savoir plus sur la loi pinel ? Le site Loi Pinel traite exclusivement de cette thématique d’investissement immobilier locatif dans le neuf.

- Malraux

Rénover l’immobilier de qualité. Le dispositif Malraux échappe au plafonnement des niches fiscales. Ce dispositif permet de déduire de ses revenus imposables une quote-part du montant des travaux réalisés dans de l’immobilier classé.

Déduction des intérêts d’emprunt : Ce n’est pas une niche fiscale !

Souvent confondu avec les dispositifs fiscaux tel que le pinel, le fait de pouvoir déduire ses intérêts bancaires liés au crédit immobilier de ses revenus (dans la limite de l’abattement de 10 700 €), est totalement indépendant des dispositifs d’incitation fiscale. Il s’agit d’un droit fiscal, qui n’est aucunement lié à une niche fiscale. De ce fait, cet avantage fiscal ne rentre pas en ligne de compte du plafonnement des niches fiscales mis en place depuis quelques années.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Placement immobilier : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)