Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Aumax pour moi, clap de fin : Crédit Mutuel Arkéa étudie la fermeture de sa fintech d’agrégation de cartes bancaires

Aumax pour moi, clap de fin © FranceTransactions.com
Quel dommage ! Aumax pour moi apporte véritablement un plus dans ce secteur parfois si peu innovant des fintechs. Crédit Mutuel Arkéa continue de tailler dans son portefeuille de sociétés, celles dont la rentabilité ne sont pas en vue, seront stoppées. Aumax pour moi devrait en faire partie.

Publié le

Clap de fin pour Aumax pour moi

Crédit Mutuel Arkéa serait sur le point de mettre fin à l’activité de sa fintech Aumax pour moi, selon les informations publiées par le quotidien Les Echos. Ces derniers mois, Arkéa a cédé le contrôle de Leetchi et Mangopay, puis de Budget Insight. Sa filiale Pumpkin, spécialisée dans les remboursements entre étudiants, est également en cours de fermeture définitive pour le mois de décembre 2022.

Le clap de fin par encore officiel

Aumax pour moi, créée au sein du groupe en 2017, n’a jamais trouvé son modèle économique.
Après la réalisation d’un point de situation sur cette entité déjà sur la sellette depuis plusieurs mois, le seul scénario de la fermeture est désormais le seul envisagé. « Le conseil d’administration nous a demandé de creuser la possibilité de cette fermeture », confirme aux « Echos » Frédéric Laurent, le directeur général délégué du groupe, mais « la décision n’est pas actée », précise le dirigeant.

20 millions d’euros investis

L’arrêt de l’activité de la fintech risque de conduire à la suppression de ses 48 emplois, sachant que le groupe pourrait proposer des reclassements. Arkéa a initialement injecté 20 millions d’euros dans cette structure et avait depuis remis au pot, sans dévoiler le montant total. Mais pour un modèle de ce type, il faut beaucoup de clients : Aumax a distribué à ce jour 100.000 cartes, alors même que N26, sur des échelles bien plus importantes, ne parvient pas à la rentabilité , explique Frédéric Laurent.

Yomoni rebondit

Les investissements dans les fintechs ne sont pas terminés pour autant pour Arkéa, qui vient de participer à la levée de fonds de 25 millions d’euros réalisée par le robo-advisor Yomoni . Début septembre, le groupe a également contribué à une levée de 5 millions d’euros aux côtés de BpiFrance en faveur de Pythéas, qui propose des solutions de gestion, paiement et financement des factures.

Sélection des 3 meilleures offres de bienvenue pour l'ouverture d'un compte bancaire

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Aumax pour moi, clap de (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

🏦 COMPTE COURANT

AuMax pour moi (ex MAX)

Cessation d’activités au 23 janvier 2023, l’aventure Aumax pour moi se termine, faute de rentabilité. Le Crédit Mutuel n’a pas d’actionnaires...

avis et revue des offres de la banque

Aumax pour moi : clap de fin : à lire également