BCE Day : le jour du big short ?

Jour de BCE / Bourse © FranceTransactions.com/ stock.adobe.com
Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi, avant une réunion importante de la Banque centrale européenne et tandis que les négociations post-Brexit se poursuivent.

Publié le

Publicité

OFFRE BOURSE DEGIRO

Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Évidemment tout sera dit pour tenter de rassurer les investisseurs. Toutefois la langue de bois commence à agacer sérieusement. Après 4 années de négociations pour le Brexit, un nième report conduirait, une nouvelle fois la BCE à pondérer ses propos et juger les avancements. Bref, du bla bla habituel. Question crise sanitaire et vigueur de l’économie en zone Euro, la BCE se doit de réagir. Beaucoup d’attentes et sans doute peu de mesures de soutien en retour.

Les marchés européens au ralenti

Francfort a progressé de 0,47%, Londres de 0,08%, mais Paris a reculé de 0,25% et Milan de 0,38%. "La semaine est assez chargée et il y a de nombreux points d’attente", comme la relance budgétaire aux États-Unis, les négociations autour des relations post-Brexit, liste Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque. La séance de jeudi sera cruciale, avec la réunion de la BCE, qui doit annoncer de nouvelles mesures de soutien.

Déception attendue

"Sur ce sujet, il y a plus de probabilité que les investisseurs soient déçus que l’inverse", prévient M. Tuéni.
Les économistes s’attendent à ce que le conseil des gouverneurs décide d’augmenter le programme de rachat de dettes privées et publiques d’au moins 500 milliards d’euros et le prolonge au-delà de juin 2021, jusqu’à décembre au moins. La BCE pourrait aussi agir sur d’autres de ses programmes.

Brexit, plus long que les feux de l’amour ?

Sur le Brexit, le premier ministre britannique Boris Johnson est attendu dans la soirée à Bruxelles pour débloquer les négociations toujours difficiles avec l’Union européenne.

Vaccins, la hausse au bout de la seringue

Les marchés sont toujours soutenus par les perspectives d’une normalisation de la vie économique avec la distribution à grande échelle des vaccins.

Aux Etats-Unis, Wall Street soufflait après avoir battude nouveaux records mardi. Vers 17H35 GMT, le Dow Jones se repliait de 0,16%, le S&P500 de 0,31% et le 0,66%.

STMicroelectronics déçoit et plonge

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics a plongé de 11,27% à 29,96 euros à la bourse de Paris après avoir repoussé à 2023 un objectif de chiffre d’affaires de 12 milliards de dollars, et revu à la baisse sa perspective de marge opérationnelle.
Malgré cette chute, le titre affichait encore l’une des meilleures progressions de l’indice parisien sur l’année, en hausse de 25%.

Les valeurs pétrolières à la peine

Ces valeurs ont été pénalisées par la baisse des cours du brut dans la foulée de la forte progression des stocks américains. BP a terminé en baisse de 0,44% à 273 pence tandis qu’en France, Total a finalement perdu 0,15% à 36,90 euros.

L’automobile en forme

En Allemagne, Volkswagen a gagné 2,30% à 147,44 euros. Une réunion du conseil de surveillance du constructeur a eu lieu mercredi après-midi, a appris l’AFP.
Selon les médias allemands, le PDG du groupe, Herbert Diess, a demandé une prolongation prématurée de son contrat jusqu’en 2023, dans un contexte de tension avec le président du comité d’entreprise, Bernd Osterloh sur des nominations au conseil d’administration.
En France Renault a gagné 3,81% à 36,52 euros et Peugeot 3,13% à 21,07 euros.

Les indices en bref

Paris - CAC 40 : -0,25% 5.546,82 points

Londres - FTSE 100 : +0,08% 6.564,29 points

Francfort - Dax : +0,47%13.340,26 points

Madrid - IBEX 35 : +0,09% 8.235,30 points

Milan - FTSE MIB : -0,38% 21.969,59 points

Zurich - SMI : +0,35% 10.430,02 points

Amsterdam - AEX : +0,51% 616,72 points

Bruxelles - Bel 20 : +0,07% 3.694,92 points

Lisbonne - PSI 20 : +0,32% 4.774,19 points

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article BCE Day : le jour du big (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également