Epargne : les actifs financiers sous gestion en baisse en 2011

Publié le

Après deux années consécutives de hausse, en 2011, les actifs financiers sous gestion Français ont chuté de 4,1% soit 2.636 milliards d’euros. Première cause de ce recul, la chute de l’épargne collective, selon l’Association française de gestion financière (AFG)...

Epargne : les actifs financiers sous gestion en baisse en 2011

Après deux années consécutives de hausse, en 2011, les actifs financiers sous gestion Français ont chuté de 4,1% soit 2.636 milliards d’euros. Première cause de ce recul, la chute de l’épargne collective, selon l’Association française de gestion financière (AFG) dans un communiqué de presse paru mercredi 1er février.

"L’industrie financière de la gestion d’actifs a subi en 2011 les contrecoups d’un environnement particulièrement défavorable", explique l’AFG

La baisse s’élève à 114 milliards d’euros, après une année 2010 où les actifs financiers gérés en France avaient atteint un niveau historique à 2.749 milliards d’euros.

En cause également, la nette baisse recul de la gestion collective, les opcvm (organismes de placement collectif en valeurs mobilières) perdant 10,4% pour s’établir à 1.206 milliards d’euros.

La mauvaise tenue des marchés, notamment au cours du second semestre, a pénalisé les fonds investis en actions (-19,2% sur un an) et les fonds diversifiés (-9,2%). La crise de la dette en zone euro a en outre été défavorable à l’obligataire, indique l’AFG.

Le nombre de fonds communs de placement (fcp) a poursuivi sa baisse tandis que celui des sicav s’est stabilisé, précise-t-elle.

L’an dernier, les actifs gérés sous mandat (produits financiers individualisés) ont progressé de 3% par rapport à 2010, une décélération par rapport à 2010 (+6%) qui s’explique à la fois par l’effet de marché et l’effet de collecte.

"Cette évolution modérée est due en grande-partie au net ralentissement de l’assurance-vie, surtout au deuxième semestre 2011", précise l’AGF. Ce produit financier a connu cinq mois consécutifs de décollecte nette, même si la collecte reste positive sur l’année entière.

Epargne : concurrence des produits dits de bilan

La concurrence des produits dits de bilan proposés par les banques, comme les livrets (hors livret a et ldd) et comptes à terme, n’est pas étrangère à cette désaffection.

L’année 2011 s’est révélée mauvaise pour les gestions européennes, selon l’AFG. A fin novembre, "toutes les grandes places en Europe ont connudes souscriptions nettes négatives ou bien très faibles", souligne l’association en citant les chiffres de l’Efama (association européenne de la gestion).

La France se retrouve cependant en queue de peloton, devant l’Italie.

L’AFG ajoute que le nombre de sociétés de gestion a continué de croître pour atteindre le chiffre de 608, ce qui porte les créations nettes à 16 en 2011.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne : les actifs financier : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également