A Plus E-Business 12

Publié le , mis à jour le

A plus E-Business 12 : A plus finance propose à la souscription A plus E-Business 12, un FCPI finançant les start-up les plus innovantes dans la filière numérique. Caractéristiques et avis des internautes...
A Plus E-Business 12
©stock.adobe.com

FCPI

A plus Finance : A plus E-Business 12

A Plus Finance propose à la souscription, A plus E-Business 12, un fonds commun de placement destiné à financer de jeunes entreprises dynamiques et innovantes dans la filière numérique :

  • PME faisant de l’écosystème :
    • Développeurs et éditeurs de logiciels
    • Solutions d’infrastructures numériques (cloud computing,…)
    • Fabricants de matériels spécialisés
  • PME faisant de l’écosystème leur business :
    • E-commerce
    • Applications mobiles
    • E-services (bases de données, marketing, publicité,…)

A plus finances ciblent les start-up présentant un fort potentiel de développement et accompagne les fondateurs de manière opérationnelle,afin de générer les premiers revenus.

Le saviez vous? : En 2011, le chiffre d'affaire du e-commerce en France a augmenté de 18% et le nombre de transaction en ligne de 20%, par rapport à 2010

A Plus E-Business 12 : caractéristiques

Le FCPI est ouvert à la souscription jusqu’au 30 décembre 2012,les investisseurs intéressés pourrons entrer dans le capital à partir de 10 parts achetées (1000€).

Ce capital est bloquée sur durée de 5 ans minimum à compter de la fin de
la période de souscription (soit jusqu’au 30 décembre 2017), sauf cas de déblocages anticipés prévus dans le règlement. La durée de blocage peut aller jusqu’à 7 ans (soit jusqu’au 30 décembre 2019), en cas de mise en liquidation du fonds avant la fin
de la 5ème année.

A Plus E-Business 12 est investi à 100% dans des entreprises éligibles au dispositif de la loi tepa dont :

  • 40% minimum en titres reçus en contrepartie de
    souscriptions au capital.
  • 60% en obligataires et actions

A Plus E-Business 12 : fiscalité

Le souscripteur profite d’un double avantage fiscal :

  • réduction d’ISF, plafonnée à 18 000 euros, correspondant à 50% de votre versement net (hors droits d’entrée)
Attention ! La réduction d’impôt ne doit pas faire oublier les risques de perte de capital de ce type d’investissement ! Les fcpi et fip s’adressent à des investisseurs avertis. Ces placements sont par nature des placements à risques qui ne doivent pas représenter une part importante de vos actifs.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article A Plus E-Business 12 : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également